IFRC

Lois et volontariat dans les situations d’urgence

Alors que les volontaires jouent un rôle crucial dans les secours lors de catastrophes et d’autres urgences et bien qu’ils opèrent souvent dans des conditions difficiles, leur protection juridique reste dans bien des cas mal définie.

Si, au cours de la dernière décennie, on a pu observer un certain renforcement des législations relatives au volontariat sur un plan général, des problèmes particuliers susceptibles de se présenter dans les situations de crise n’ont toujours pas été sérieusement pris en compte.

Préoccupée par ces lacunes, la FICR a mené une étude visant à recenser les approches adoptées dans le cadre de différentes juridictions. S’appuyant sur des évaluations pro bono effectuées par des cabinets juridiques en Australie, au Brésil, en France, en Indonésie et au Qatar, cette étude met en lumière les différentes méthodes de protection des volontaires dans les situations d’urgence. Il en ressort que ladite protection varie sensiblement d’un pays à l’autre et qu’elle procède le plus souvent d’une approche au coup par coup.

Ces observations ont essentiellement pour but de stimuler la réflexion et le débat. Lorsqu’il y a lieu, elles pourront toutefois servir à susciter un renforcement des législations en vigueur ou à encourager une meilleure application des lois et politiques existantes.

Pour plus de détails sur l’étude mentionnée, veuillez envoyer un courriel à: volunteers.law(at)ifrc.org



La Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge constitue, avec ses 190 Sociétés nationales membres, le plus vaste réseau humanitaire du monde. En tant que membres du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, nous sommes guidés dans notre travail par sept Principes fondamentaux: humanité, impartialité, neutralité, indépendance, volontariat, unité et universalité.