IFRC

Facteurs aggravants : le changement climatique

Le changement climatique figure parmi les principaux problèmes du 21e siècle et les preuves scientifiques de ce changement climatique sont plus solides que jamais: Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat  (GIEC) a publié son Quatrième rapport d'évaluation au début 2007, déclarant que le changement climatique est à présent indubitable. Il confirme que les extrêmes s'écartent et que les personnes les plus vulnérables, en particulier dans les pays en voie de développement, font les frais des impacts.

La hausse graduelle de température attendue peut sembler limitée (avec un écart probable de 2 à 4 degrés Celsius prévu pour le siècle à venir), toutefois, une température légèrement supérieure n'est qu'un indicateur d'un problème bien plus vaste. Outre la hausse de la température, que l'on connaît comme le réchauffement climatique, nous observons aussi :

  • Une augmentation tant dans la fréquence que dans l'intensité des événements météorologiques extrêmes: de plus longues sécheresses, inondations, glissements de terrains, vagues de chaleur et des tempêtes plus intenses ;
  • La propagation de maladies transmises par des insectes telles que la malaria et la dengue dans de nouvelles régions où les personnes sont moins immunisées contre elles ;
  • Une diminution du rendement des cultures dans certaines régions en raison de sécheresses et averses extrêmes et une modification dans le rythme et la prédictibilité des saisons de pluies ;
  • La hausse de plusieurs centimètres par décennie du niveau général de la mer, ce qui affectera l'inondation côtière, l'approvisionnement en eau, le tourisme, la pêche, etc. Des dizaines de millions de personnes seront forcées de déménager vers l'intérieur des terres ;
  • La fonte des glaciers, menant à des pénuries d'eau. 

 

Le changement climatique est bel et bien là et va continuer à s'accélérer. Bien qu'il s'agisse d'un problème mondial dont les impacts se ressentent à travers le monde, les personnes ayant le moins de ressources sont celles étant le moins en mesure de s'adapter et par conséquent les plus vulnérables. Les pays en voie de développement, plus particulièrement leurs habitants les plus pauvres, ne disposent pas des moyens nécessaires pour parer les inondations et autres catastrophes naturelles; pour ne rien arranger, leur économie a tendance à être fondée sur des secteurs dépendant du climat ou de la météo, tels que l'agriculture et la pêche, ce qui les rend encore plus vulnérables.

Le Centre du changement climatique de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge

Un pont entre le changement climatique et la réduction du risque de catastrophes

En 2002, la Croix-Rouge néerlandaise et la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR) ont fondé le Centre du changement climatique de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge. En bref: Le Centre climatique.

Le Centre climatique soutient les Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge dans leur travail de réduction des pertes humaines et des atteintes à la subsistance dues au changement climatique et aux événements météorologiques extrêmes, et collabore étroitement à un niveau plus étendu avec le Mouvement de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge.

Le centre met en relation les communautés scientifique et humanitaire afin d'aider à appliquer les connaissances scientifiques concernant le changement climatique à l'alerte précoce annonçant une catastrophe, aux programmes sanitaires et à la prise de conscience générale des problèmes en question au sein des couches populaires. La Croix-Rouge et le Croissant-Rouge se sont révélés à plusieurs reprises être bien placés pour favoriser une telle collaboration entre les acteurs environnementaux, scientifiques et humanitaires qui ne se rencontreraient pas autrement. Bien que les risques du changement climatique soient avant tout définis à échelle mondiale et régionale, le défi principal consiste à ce que chacun se sente concerné par la connaissance en matière climatique aux niveaux national et local. La politique nationale et internationale, à son tour, doit être informée des réalités sur le terrain.

Le Centre du changement climatique de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge se trouve aux Pays-Bas mais il est au service du Mouvement de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge dans sa totalité, en particulier dans les pays en voie de développement.

 Les activités du centre se fondent sur le principe du "triple A" (en raison des initiales de ses composants en anglais) :

  • Sensibilisation (Awarensess) : Mettre en œuvre les activités d'information et d'éducation relatives au changement climatique et aux événements météorologiques extrêmes au sein du Mouvement de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge ainsi qu'auprès du grand public ;
  • Action (Action) : Soutenir le développement d'activités concrètes d'adaptation au climat, dans le contexte existant des programmes de réduction des risques de catastrophes ;
  • Promotion (Advocacy) : Se préoccuper des impacts du changement climatique sur les personnes vulnérables et expérimenter en matière d'adaptation climatique et de programmes de réduction des risques de catastrophes, aussi bien au sein de la Fédération internationale que d'autres forums internationaux appropriés.

En 2006, un quatrième "A" est venu s'ajouter :

  • Analyses (Analyses): Analyser les problèmes de réduction de risques relatifs au changement climatique qui sont en jeu dans le contexte de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, ainsi que les premières expériences. Ces analyses devraient mener à une vision et un positionnement renforcés du Centre du changement climatique de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge quant aux approches de réduction des risques relatifs au changement climatique.

En savoir plus sur le Centre du changement climatique de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge.

En savoir plus

Documents disponibles :

Liens connexes utiles :



La Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge constitue, avec ses 190 Sociétés nationales membres, le plus vaste réseau humanitaire du monde. En tant que membres du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, nous sommes guidés dans notre travail par sept Principes fondamentaux: humanité, impartialité, neutralité, indépendance, volontariat, unité et universalité.