IFRC


La Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge et les partenaires du Mouvement cherche à lever 28,2 millions de francs suisses pour financer l’aide et le relèvement en Haït

Publié: 11 novembre 2016

Genève, Panama, Port-au-Prince – 11 novembre 2016. Au vu de l’ampleur des ravages causés par l’ouragan Matthew en Haïti et des graves conséquences qu’il a eu sur les communautés touchées, le Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge  a révisé à la hausse son appel de fonds, le faisant passer à 28,2 millions de francs suisses ($28,6 millions), pour aider la Croix-Rouge haïtienne à intensifier ses opérations humanitaires et de relèvement. L’appel inclus les interventions coordonnées du Comité Internationale de la Croix-Rouge et des sociétés nationales partenaires

Les fonds levés au titre de l’appel révisé serviront à porter assistance à 147 500 personnes dans les communautés touchées au cours des 18 prochains mois. L’intervention se concentrera sur les besoins les plus pressants : soins de santé, premiers secours, mesures de prévention des maladies, soutien psychosocial, accès à l’eau potable, assainissement, promotion de l’hygiène, assistance d’urgence et à long terme en matière de logement, rétablissement des liens familiaux, rétablissement des moyens de subsistance et production alimentaire.

Le puissant ouragan qui a frappé Haïti le 4 octobre a provoqué des destructions massives et d’importantes inondations et coulées de boue dans les régions de la Grand’Anse, du Sud, de Nippes, du Sud-Est, de l’Ouest et du Nord-Ouest.

« Les ravages causés par l’ouragan Matthew sont immenses et ses effets se feront sentir pendant des années, » a dit le Dr Jean-Pierre Guiteau, président de la Croix-Rouge haïtienne. « Nous avons besoin du soutien et de la solidarité de la communauté internationale, dans l’immédiat et sur le long terme, pour étendre nos activités et venir en aide à tous ceux qui en ont besoin. »

Au cours du dernier mois, la Croix-Rouge haïtienne, soutenue par ses partenaires de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, a distribué des secours à près de 44 000 personnes. Toutefois, des milliers d’autres ont encore un besoin urgent d’assistance.

« Nous avons dirigé notre soutien d’urgence en priorité vers les femmes, les enfants et les hommes vivant dans les zones difficiles d’accès, afin que personne ne soit laissé de côté », a affirmé Walter Cotte, directeur régional de la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge pour les Amériques. « Au cours des mois à venir, nous continuerons à soutenir les efforts déployés par la Croix-Rouge haïtienne pour répondre aux besoins pressants des communautés, tout en renforçant les programmes existants qui ont le potentiel d’accélérer le relèvement et de contribuer à la résilience. »

Les priorités sont notamment :

  • d’enrayer la propagation du choléra et d’autres maladies en garantissant un accès accru à l’eau potable, à des structures améliorées d’assainissement, aux soins de santé, et à la promotion de la santé et de l’hygiène, ainsi qu’en distribuant des articles essentiels comme des trousses d’articles d’hygiène, des moustiquaires et des pastilles de purification de l’eau ;

  • de distribuer des outils et des matériaux pour la construction d’abris d’urgence ainsi que pour la réparation et la reconstruction des logements, et de dispenser des formations et des conseils sur les techniques de construction sûres ;

  • de distribuer des vivres et de l’argent aux familles qui ont perdu leurs emplois, et d’aider les agriculteurs, les pêcheurs et les commerçants à rétablir leur moyen de subsistance ou à trouver d’autres activités génératrices de revenus.

La Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, neuf Sociétés nationales partenaires et le Comité international de la Croix-Rouge travaillent en collaboration avec la Croix-Rouge haïtienne pour porter assistance aux personnes dont la vie a été bouleversée par l’ouragan Matthew.

Les volontaires et le personnel de la Croix-Rouge haïtienne sont en grande partie originaires des régions touchées et sont donc les mieux placés pour soutenir les communautés locales, leur apporter des secours et les accompagner dans le processus de relèvement à venir.

En plus de la Croix-Rouge Haïtienne, les sociétés nationales partenaires qui soutiennent l’opération d’urgence en Haïti et une partie de l’appel incluent la Croix Rouge Allemande, Américaine, Canadienne, Dominicaine, Espagnole, Française, Italienne, Néerlandaise et Suisse.

.

Pour toute demande d’informations ou d’entretien, veuillez contacter :

À Port-au-Prince :

  • Kate Roux, Communications, Fédération internationale
    Mobile : +509 3691 7052
  • Marjorie Jasmin, administratrice, Communications 
    Mobile : +509 3170 6963

À Panama :

  • Diana Medina, responsable, Communications 
    Mobile : +507 6780 5395

À Genève :

  • Benoit Carpentier, chef d’équipe, Communications publiques, Fédération internationale
    Mobile : +41 792 13 24 13

Carte


La Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge constitue, avec ses 190 Sociétés nationales membres, le plus vaste réseau humanitaire du monde. En tant que membres du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, nous sommes guidés dans notre travail par sept Principes fondamentaux: humanité, impartialité, neutralité, indépendance, volontariat, unité et universalité.