IFRC


Fonds de l’Impératrice Shôken

Publié: 11 avril 2011

Jean-Etienne Brodier – Secrétaire de la Commission paritaire du Fonds de l’Impératrice Shôken

En 2011, le Fonds de l’Impératrice Shôken allouera 91 319 francs suisses à trois projets menés par des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge sur trois continents. Il s’agit d’un projet sur l’alimentation et la protection de l’environnement au Burundi, d’un projet d’éducation à la santé des écoliers en Iraq et d’un projet d’autonomisation des jeunes à Vanuatu.

Le Fonds de l’Impératrice Shôken a été créé en 1912 par S. M. l’Impératrice du Japon pour encourager les activités de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge dans le monde. Depuis, ce fonds s’est développé grâce aux contributions du gouvernement japonais, de la Société de la Croix-Rouge du Japon et de la famille impériale. La distribution annuelle de revenus a généralement lieu le 11 avril, date anniversaire du décès de S. M. l’Impératrice Shôken.

Les projets les plus prometteurs et les plus innovateurs sont sélectionnés par la Commission paritaire de la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge et par le Comité international de la Croix-Rouge (CICR). La préférence est donnée aux demandes émanant de Sociétés nationales dont les besoins sont les plus grands ou de celles qui ont le moins bénéficié du Fonds les années précédentes. En outre, un équilibre raisonnable entre les régions est maintenu. Malgré la crise économique mondiale qui sévit depuis 2008, ce Fonds continue de soutenir les nouvelles activités de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge pour répondre aux besoins des personnes les plus vulnérables. Un résumé des projets soutenus par le Fonds de l’Impératrice Shôken en 2011 est donné ci-après.

Alimentation et protection de l’environnement – Croix-Rouge du Burundi – 26 320 francs suisses
La protection de l’environnement figure parmi les actions de préparation aux catastrophes liées au changement climatique menées par la Croix-Rouge du Burundi. Les provinces de Kayanza et de Ruyigi sont régulièrement touchées par des feux de brousse en juillet, ce qui augmente la vulnérabilité liée à l’érosion, aux glissements de terrain et à la sécheresse. Ces feux détruisent en outre les ressources utilisées par les volontaires des communautés pour aider les plus vulnérables, en construisant des logements pour les sans-abri et en ramassant du bois de feu pour les personnes âgées. Ce projet aidera les unités locales de volontaires de la Croix-Rouge du Burundi dans les efforts qu’elles déploient pour empêcher les feux de forêts, restaurer la couverture végétale et mettre en place des systèmes de protection des zones boisées.

Éducation à la santé des écoliers – Croissant-Rouge de l’Iraq – 25 739 francs suisses
Après plusieurs années de troubles, les enfants iraquiens sont particulièrement vulnérables sur le plan sanitaire. Ce projet consistera principalement à sensibiliser 6 000 enfants de 60 écoles aux problèmes de santé, en insistant sur la prévention des accidents de la route et des accidents domestiques, la prévention de la grippe, l’hygiène personnelle et la nutrition. Le personnel sanitaire et des volontaires du Croissant-Rouge de l’Iraq se rendront dans les écoles, organiseront des enquêtes et travailleront avec les enfants par le biais de groupes de discussion, de dessins, de contes et de distributions de jouets.

Autonomisation des jeunes – Croix-Rouge de Vanuatu – 39 260 francs suisses
La Croix-Rouge de Vanuatu mobilisera du personnel et des volontaires dans le but d’autonomiser les jeunes des communautés reculées que l’on peut difficilement atteindre. Ce projet a pour objectif de sensibiliser et de dispenser une formation sur l’importance du volontariat. Cela se fera grâce à la promotion d’environnements sûrs, à la préparation aux catastrophes dans les régions les plus vulnérables et à la diffusion des principes et des valeurs humanitaires de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge à 3 000 membres de la communauté.

Carte


La Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge constitue, avec ses 190 Sociétés nationales membres, le plus vaste réseau humanitaire du monde. En tant que membres du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, nous sommes guidés dans notre travail par sept Principes fondamentaux: humanité, impartialité, neutralité, indépendance, volontariat, unité et universalité.