IFRC


L’OIT et la FICR vont promouvoir le travail décent dans les zones fragiles ou affectées par une catastrophe naturelle

Publié: 20 novembre 2015

GENEVE (OIT Info) – L’Organisation internationale du Travail (OIT) et la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR) ont signé un nouvel accord de partenariat destiné à promouvoir les possibilités de travail décent et des moyens de subsistance pour les groupes vulnérables dans les zones fragiles et les régions ayant été frappées par une catastrophe naturelle.

Aux termes du Protocole d’entente, l’OIT et la FICR vont partager et échanger des connaissances sur les programmes de subsistance, les politiques d’achat local, les petites et moyennes entreprises, le développement des coopératives et les outils de gestion de la continuité des activités. L’accord prévoit aussi le renforcement des capacités des personnels de l’OIT et de la FICR et des bénévoles de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, des activités conjointes de communication et de sensibilisation, ainsi qu’une coopération pour la mobilisation des ressources.

«Les événements catastrophiques tels que les récents séismes au Népal et la crise actuelle des réfugiés nous rappellent au quotidien l’absolue nécessité d’accorder notre attention aux millions de personnes vulnérables qui se retrouvent dans des situations de précarité ou de catastrophe», a déclaré le Directeur général de l’OIT, Guy Ryder. «Nous sommes convaincus que cet accord avec la FICR va nous aider à catalyser nos efforts conjoints pour aider à restaurer les moyens de subsistance et promouvoir des emplois décents dans les situations de fragilité et ou résultant d’une catastrophe».

«L’action humanitaire doit se projeter au-delà de la simple réponse aux conséquences immédiates des catastrophes ou des crises. Notre priorité collective doit consister à développer la résilience au niveau communautaire, à aider les populations à recouvrer leurs forces pour pouvoir mieux relever les défis qu’elles rencontrent en matière de développement à long terme», a déclaré le Secrétaire général de la FICR, Elhadj As Sy. «Ce partenariat avec l’OIT va nous aider à le faire en nous permettant de soutenir les communautés afin de développer ou rétablir rapidement leurs moyens de subsistance et leurs activités».

L’OIT et la FICR ont déjà travaillé ensemble par le passé, y compris en Haïti après le séisme où les deux organisations avaient collaboré pour lutter contre le chômage et stimuler le développement économique local.

Pour donner le coup d’envoi au déploiement du partenariat mondial, l’OIT et la FICR organiseront un atelier de préparation du partenariat le 24 novembre qui définira les priorités en matière de formation, de sensibilisation et de mise en œuvre.

 

Pour de plus amples informations, veuillez contacter le Département de la communication et de l’information publique de l’OIT au + 41 22 799 7912   + 41 22 799 7912 ou newsroom@ilo.org, ou l’équipe de communication publique de la FICR au + 41 22 730 4696 + 41 22 730 4696 ou benoit.carpentier@ifrc.org.

 

Carte


La Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge constitue, avec ses 190 Sociétés nationales membres, le plus vaste réseau humanitaire du monde. En tant que membres du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, nous sommes guidés dans notre travail par sept Principes fondamentaux: humanité, impartialité, neutralité, indépendance, volontariat, unité et universalité.