IFRC


La Fédération de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge tire l’alarme sur la situation dramatique de millions d’Européens affectés par la crise financière

Publié: 30 janvier 2013

Genève, 30 janvier 2012 – Alors que l’Europe continue d’être étranglée par la récession économique, la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR) tire aujourd’hui l’alarme sur la situation dramatique des millions de personnes privées de toit et d’emploi, plongées dans la misère et l’incertitude à cause de la crise.

D’après les plus récentes estimations publiées par l’UE, quelque 26 millions de citoyens des 27 Etats membres sont aujourd’hui au chômage, ainsi qu’une multitude d’habitants du reste de l’Europe et de l’Asie centrale. Les organisations de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (connues sous le nom de Sociétés nationales) signalent toutes une augmentation soutenue du nombre de personnes sollicitant leur soutien et leur assistance. En 2012, la Croix-Rouge espagnole a secouru plus de 1,2 millions de victimes directes de la crise économique et en 2013, elle prévoit d’étendre ses programmes d’aide sociale à 300 000 personnes supplémentaires vivant dans des conditions d’extrême vulnérabilité. En Grèce, où le taux de chômage atteint maintenant 26%, la Croix-Rouge hellénique est confrontée à une hausse spectaculaire du nombre d’individus nécessitant une assistance financière, alimentaire et psychosociale. De nombreuses Sociétés nationales d’Asie centrale recensent quant à elles de très nombreux citoyens qui reviennent de l’étranger faute de possibilités d’emploi pour se retrouver au chômage dans leur propre pays.

«A travers toute l’Europe, les Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge s’efforcent de répondre aux besoins vitaux d’un nombre sans cesse croissant de personnes», confirme Anitta Underlin, directrice de la Zone Europe de la FICR. «Il importe de souligner que la crise en cours a des conséquences dramatiques non seulement pour les ‘nouveaux pauvres’ – les gens de la classe moyenne privés d’emplois et d’aides sociales –, mais qu’elle exacerbe aussi la vulnérabilité des catégories défavorisées», précise-t-elle.

«Dans les pays les plus riches, les systèmes de sécurité sociale s’appliquent à faire face à la dégradation de la situation générale et on s’est à juste titre concentré sur le sort de ces ‘nouveaux pauvres’. Toutefois, nous ne devons pas oublier pour autant les populations qui souffraient du dénuement avant même la crise, ni les nouveaux pauvres des pays totalement dépourvus de filets de sécurité sociale.»

Les Sociétés nationales sont engagées depuis bientôt cinq ans dans la riposte à la crise, mais leurs efforts pâtissent sérieusement du fait que l’augmentation des besoins s’accompagne d’une diminution des ressources. La FICR vient de se lancer dans une analyse approfondie des conséquences sociales et humanitaires de la crise en Europe.

«Nous savons que, lorsque la moitié des jeunes dans un pays donné ne trouve pas d’emploi, les conséquences sont dramatiques, non seulement en termes financiers, mais aussi sur le plan personnel. Certains tendent à perdre confiance dans leurs propres capacités et dans l’avenir en général, et le désespoir muet peut prendre des formes plus agressives avec la montée des tensions et de la xénophobie. L’étude que nous venons d’entreprendre nous aidera à déterminer si nous pourrions faire davantage et si nous devons reconsidérer nos approches et nos programmes», commente Anitta Underlin.

Contact information:

Lasse Norgaard.  Communication Manager IFRC, Europe Zone

+36 709 53 77 04

Email lasse.norgaard@ifrc.org

Giovanni Zambello IFRC Communications delegate, Europe Zone

Mob. +36 70 953 7709

Email  giovanni.zambello@ifrc.org|

Jessica Sallabank. IFRC Media Relations, Geneva

Mob +41 799481148.

Email jessica.sallabank@ifrc.org

Carte


La Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge constitue, avec ses 190 Sociétés nationales membres, le plus vaste réseau humanitaire du monde. En tant que membres du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, nous sommes guidés dans notre travail par sept Principes fondamentaux: humanité, impartialité, neutralité, indépendance, volontariat, unité et universalité.