IFRC


Les responsables de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge et les États du monde entier se réunissent pour débattre des priorités communes face aux problèmes humanitaires les plus pressants

Publié: 4 décembre 2015

Genève, 4 décembre 2015 – L’environnement humanitaire a profondément changé ces dernières années, posant des défis sans précédent aux acteurs humanitaires dans les efforts qu’ils déploient pour porter assistance aux personnes dans le besoin, selon le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (Mouvement), dont les réunions de haut niveau débutent à Genève.

Les réunions statutaires de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge rassemblent près de 2 000 participants, dont les dirigeants de plus de 190 États parties aux Conventions de Genève de 1949, des Sociétés nationales de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge de presque tous les pays du monde, ainsi que de la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (Fédération internationale) et du Comité international de la Croix-Rouge (CICR), pour débattre des problèmes humanitaires qui sont aujourd’hui les plus pressants.

« Ces réunions sont l’occasion, pour les composantes du Mouvement, de se réunir avec les États pour poursuivre notre objectif commun d’humanité », a déclaré Tadateru Konoé, président de la Fédération internationale.

Les besoins en assistance humanitaire sont aujourd’hui immenses. Les changements climatiques provoquent des catastrophes naturelles et des phénomènes météorologiques imprévisibles et graves qui menacent les communautés partout dans le monde. Les conflits, l’instabilité politique, les crises économiques et les inégalités grandissantes exposent des millions de personnes – dont les volontaires et les personnels de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge – à des risques intolérables et contraignent plus de personnes que jamais depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale à abandonner leur maison.

« Une occasion exceptionnelle se présente à nous d’unir nos forces, de nous rassembler sous la bannière de notre humanité commune, de promouvoir un respect accru du droit international humanitaire (DIH) et de venir en aide aux millions de personnes qui souffrent à cause des conflits armés, des catastrophes et de la violence », a déclaré Peter Maurer, président du CICR.

Grâce à leur présence inégalée dans les communautés et leurs capacités au niveau local, que renforcent les ressources et la solidarité internationales, la Croix-Rouge et le Croissant-Rouge sont particulièrement bien placés pour relever ces défis.

Durant ces réunions, les participants traiteront des questions liées aux besoins les plus urgents et aux conséquences des crises actuelles, comme la migration, le respect du DIH, la résilience dans les situations de catastrophe, les effets psychologiques de la violence armée, et la protection des personnels et des infrastructures humanitaires et de santé.

« Nous avons une responsabilité commune d’atteindre toutes les personnes dans le besoin et l’obligation collective d’en rendre compte. Les gouvernements, seuls, n’ont peut-être pas les réponses à tous les défis auxquels leurs citoyens sont confrontés. Même ceux qui ont le plus de ressources peuvent avoir du mal à répondre aux besoins croissants qu’engendre aujourd’hui l’imprévisibilité. Nous sommes plus forts quand nous travaillons ensemble », a déclaré M. Konoé.

Parlant des conflits, M. Maurer a affirmé : « Nous sommes entrés dans une ère où les conflits armés sont plus complexes, plus longs, impliquent plus d’acteurs, ont davantage de répercussions au niveau régional, recourent à des tactiques et à des armes plus diversifiées et, surtout, provoquent des souffrances humaines atroces. C’est une ère de conflits armés prolongés qui laissent penser que le monde est en guerre. »

Les réunions statutaires de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge se déroulent du 4 au 10 décembre 2015. Des informations complètes à ce sujet ainsi que des ressources médias sont disponibles à l’adresse : http://rcrcconference.org/.

Les personnes intéressées sont invitées à suivre les débats en recherchant le hashtag #PouvoirdelHumanité sur les plateformes de réseaux sociaux.

Pour obtenir des informations complémentaires ou organiser des entretiens, s’adresser à :

Fédération internationale

  • Benoit Carpentier, chef d’équipe, communication et sensibilisation

Portable : +41 792 132 413 +41 792 132 413, courriel : benoit.carpentier@ifrc.org

  • Reeni Amin Chua, responsable principale, communication

Portable : +41 797 086 273 +41 797 086 273, courriel : reeni.aminchua@ifrc.org

CICR

  • Alexis Heeb, responsable des relations publiques

Portable : +41 79 218 76 10 +41 79 218 76 10, courriel : aheeb@icrc.org

  • Jennifer Tobias, responsable des relations publiques

Portable : +41 79 536 92 48 +41 79 536 92 48, courriel : jtobias@icrc.org

Pour de plus amples informations sur les réunions et des précisions sur la politique d’accès de la presse, consulter www.rcrcconference.org

Carte


La Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge constitue, avec ses 190 Sociétés nationales membres, le plus vaste réseau humanitaire du monde. En tant que membres du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, nous sommes guidés dans notre travail par sept Principes fondamentaux: humanité, impartialité, neutralité, indépendance, volontariat, unité et universalité.