IFRC


Près de 70 morts dans les inondations et glissements de terrain au Burundi

Publié: 20 février 2014 11:23 CET

Hanne Sorine Sorensen, FICR

La pluie torrentielle qui s’est abattue pendant plus de 10 heures d’affilée a causé des ravages à Bujumbura, la capitale du Burundi et ses environs.

Quelque 69 personnes, dont de nombreux enfants, ont perdu la vie à cause de la pluie qui a provoqué des inondations, des coulées de boue et des glissements de terrain qui ont emporté et détruit de nombreuses maisons. Plus de 180 personnes ont eu des bras et des jambes cassés ou des fractures à la tête. Le bilan risque de s’alourdir car les équipes de secours sont en train de faire les évaluations dans toutes les zones touchées.

Pour le moment, on a dénombré près de 20’000 personnes déplacées et quelque 2’200 familles sans-abris. Deux ponts ont été emportés et des infrastructures tels que les routes, les réseaux de fourniture d’électricité ont été endommagés. Les récoltes et les moyens de subsistance n’ont pas été aussi épargnés.

La Croix-Rouge du Burundi (CRB) a lancé un appel urgent aux dons pour aider les victimes de cette catastrophe, qui a frappé la capitale Bujumbura et les cinq communes de Kamenge, Kinama, Buterere, Ngagara et Kanyosha. Les localités de Kinyinya et Kijaga dans la communune de Mutumbuzi ont été aussi affectées.

« Aujourd’hui, nous appelons toutes les personnes charitables qui ont toujours fait preuve de solidarité avec le Burundi de revenir. Nous avons besoin d’abris temporaires Nous avons besoin de kits d’hygiène et nous avons aussi besoin d’ustensiles de cuisine. Les gens sont démunis. Nous devons absolument trouver les moyens de les aider» souligne Pamphile Kantabaze, Secrétaire général de Croix-Rouge du Burundi

Il y a aussi un besoin urgent de nourriture et d’accès à des installations adéquates d’eau et d’assainissement. Actuellement la CRB fournit de l’eau potable dans cinq différents sites temporaires installés par le gouvernement.

La Société Nationale a mobilisé plus de 400 volontaires, qui en collaboration avec 60 membres du personnel, sont impliqués dans les opérations de sauvetage, les premiers secours, l’évacuation des bléssés graves vers les hôpitaux et la recherche des personnes disparues. D’autres volontaires construisent des abris temporaires et creusent des latrines.

La CRB a jusqu’à maintenant distribué 100 couvertures, 100 moustiquaires imprégnées, 100 nattes ainsi que des jerricans et du savon. Mais les besoins sont nombreux.

Et avec les pluies qui sont susceptibles de continuer, la situation déjà précaire qui prévaut actuellement, risque de s’aggraver.

 




Carte


La Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge constitue, avec ses 190 Sociétés nationales membres, le plus vaste réseau humanitaire du monde. En tant que membres du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, nous sommes guidés dans notre travail par sept Principes fondamentaux: humanité, impartialité, neutralité, indépendance, volontariat, unité et universalité.