IFRC


Aux prises avec une épidémie de choléra dans le Nord du Cameroun

Publié: 20 octobre 2014 15:24 CET

Mirabelle Enaka Kima, IFRC

Depuis de nombreuses années, le choléra a été un phénomène courant dans les régions du Nord et l’Extrême-Nord du Cameroun. Les  inondations récurrentes dans cette partie du pays sont la principale cause de la résurgence de cette endémie et d'autres maladies d'origine hydrique.

L'épidémie de cette année, est à l'origine des ravages dans plus de 20 localités. Les chiffres actuels du gouvernement font état de 2019 infections, dont 99 décès. La localité de Mogodé dans la région de l'Extrême-Nord, est la plus durement touchée.

Une action conjointe entre les différents acteurs humanitaires, y compris la Croix-Rouge Camerounaise, en collaboration avec le ministère de la santé publique du Cameroun, a conduit à la mise en œuvre de plusieurs activités de riposte.

Des fonds d'urgence de 370 416 francs suisses ont été alloués par la Fédération Internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant Rouge à partir du Fonds de secours d’urgence,  pour permettre à la Croix-Rouge nationale d’assister 36 424 victimes du  choléra et des inondations dans les régions touchées.

Ce soutien  inclut le déploiement de 438 volontaires de la Croix-Rouge qui mènent auprès des communautés des actions de sensibilisation sur les bonnes pratiques d'hygiène et d'assainissement à travers des campagnes de purification d'eau, nettoyage des gouttières et des points d'eau, latrines, l'environnement et la gestion des déchets ménagers. «Nos volontaires mettent  l’accent sur  la désinfection des hôpitaux, les lieux publics et les maisons des personnes infectées et décédées de choléra. Nous organisons également des visites à domicile qui ont conduit à l'identification de plusieurs dizaines de nouveaux cas et leur transfert vers les hôpitaux», explique Richard Lobe, point focal de la réponse au choléra à la Croix-Rouge Camerounaise. "Ces visites de routine sont un atout dans la circonscription des poches de l'épidémie et la réduction de la propagation de la maladie. Cependant, seule une sensibilisation renforcée et continue des communautés sur l'hygiène, l'assainissement et la gestion des dépouilles permettra de mieux préparer les gens à lutter contre la maladie ".

L'assistance fournie par la Croix-Rouge aux victimes des inondations dans la région du Nord intègre la distribution de produits alimentaires et non alimentaires et le soutien à la construction de nouveaux abris.

Le renforcement des capacités de 400 volontaires sur la surveillance épidémiologique est une activité essentielle visant à sensibiliser sur de futures épidémies et limiter  leur propagation. . "Si les volontaires sont en mesure d'identifier les signes de diverses épidémies et appliquer les mesures visant à limiter leur propagation, l’alerte précoce  sera efficacement assurée, les zones touchées identifiées et isolées et les interventions organisées dans un délai satisfaisant.», explique le Dr Alain Roger Kouassi, membre de l'Equipe Régionale de Réponse aux Catastrophes, déployé en appui technique aux équipes sur le terrain.

Malgré les efforts de la Croix-Rouge et ses partenaires pour contrôler cette épidémie, plusieurs localités de la région de l'Extrême-Nord sont encore inaccessibles en raison du mauvais état des routes et l'insécurité persistante. En conséquence, plusieurs cas de choléra demeurent non identifiés dans les villages le long de la frontière avec le Nigeria. Le risque de propagation de l'épidémie est en augmentation et, à ce jour, la population est confrontée à un problème de santé majeur qui pourrait se détériorer davantage si l'insécurité actuelle persiste.




Carte


La Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge constitue, avec ses 190 Sociétés nationales membres, le plus vaste réseau humanitaire du monde. En tant que membres du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, nous sommes guidés dans notre travail par sept Principes fondamentaux: humanité, impartialité, neutralité, indépendance, volontariat, unité et universalité.