IFRC

Cap-Vert : La Croix-Rouge répond à la première épidémie de dengue

Publié: 10 novembre 2009 0:00 CET



Le Cap-Vert, pays (insulaire) d’Afrique de l’Ouest a été touché par une épidémie massive de fièvre de dengue. Les premiers cas ont été enregistrés à la fin de Septembre avec une forte augmentation au début de Novembre. Le Ministère de la Santé du Cap-Vert a déclaré 13, 000 cas de dengue. Six personnes sont mortes et 68  personnes ont la fièvre de dengue hémorragique.

« C'est la première épidémie de fièvre de dengue au Cap-Vert et aussi la plus importante enregistrée dans toute l'Afrique de l'Ouest », déclare Anders Naucler, Coordinateur de la santé pour la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR) en Afrique de l’Ouest et du Centre, actuellement à Praia, capitale du Cap-Vert.

La fièvre de dengue est causée par un moustique et présente des symptômes similaires à ceux du paludisme: maux de tête, fièvre, fatigue et douleurs musculaires sévères. Les virus de la dengue sont transmis aux humains par la piqûre de moustiques femelles infectées du genre Aedes qui contractent cette maladie en piquant des personnes déjà infectées.

Des hôpitaux surchargés

Dans l'état archipel du Cap-Vert, la dengue a été signalée dans quatre de ses neuf îles habitées. La plupart des cas se trouvent dans l'île principale de Santiago, au tour de Praia où les hôpitaux sont pleins et l'unité de soins intensifs est assailli de patients gravement malades.

« Comme la plupart des cas ont été signalés à Santiago, où la densité de population est la plus élevée, il est à craindre que si des mesures fortes ne sont pas prises, la propagation du virus va s'étendre rapidement, comme ce fut le cas à Cuba il y a une trentaine d'années. A Cuba, la prévalence des patients gravement malades admis dans les hôpitaux a avoisiné près de 1 pour 100 habitants en 1981 », explique Anders Naucler.

Besoin de volontaires

Plus de cent volontaires de la Croix-Rouge du Cap-Vert mènent des activités de sensibilisation et d’assainissement de l’environnement sur le terrain et à proximité des hôpitaux et des centres de santé. Il y a un grand besoin de volontaires supplémentaires aussi bien dans l'île principale que dans les autres îles. La FICR prépare une aide financière destinée à la Croix-Rouge du Cap-Vert afin d’aider cette dernière à mener et appuyer les activités de prévention pour éradiquer l'épidémie. La Croix-Rouge du Cap-Vert et la FICR travaillent en étroite collaboration avec le Ministère de la Santé et d'autres organisations nationales et internationales.

Le Cap-Vert a également été touché par la grippe pandémique. Au début de l'épidémie de la fièvre dengue, de nombreux cas ont été diagnostiqués cliniquement comme étant le H1N1.




Carte


La Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge constitue, avec ses 190 Sociétés nationales membres, le plus vaste réseau humanitaire du monde. En tant que membres du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, nous sommes guidés dans notre travail par sept Principes fondamentaux: humanité, impartialité, neutralité, indépendance, volontariat, unité et universalité.