IFRC



En image - Une nouvelle vague de réfugiés fuyant les violences en République Centrafricaine arrive au Cameroun

Des milliers d’hommes, de femmes et d’enfants,  entassés dans des camions de transport de marchandises et couverts de poussière,  arrivent à l’Est  du Cameroun - See more at: http://www.ifrc.org/fr/nouvelles/nouvelles/africa/central-african-republic/le-sort-incertain-de-refugies-fuyant-les-violences-en-republique-centrafricaine/#sthash.UhakjdLN.dpuf

Des milliers d’hommes, de femmes et d’enfants,  entassés dans des camions de transport de marchandises et couverts de poussière,  arrivent à l’Est  du Camerou. Mathieu Ngah/FICR

Chassées de leurs villages et privées de tous leurs biens, ces familles arrivent au Cameroun avec des vêtements  et marmites assemblés à la hâte. Mathieu Ngah/FICR

 



La Croix-Rouge Camerounaise a déployé  un nombre important de volontaires pour apporter les premiers secours aux réfugiés. «  Nos volontaires participent, aux côtés du Haut Commissariat aux Réfugiés à l’enregistrement des  nouveaux arrivants. Mathieu Ngha/FICR

 



La Croix-Rouge Camerounaise apporte un soutien psychosocial aux plus vulnérables. Mathieu Ngah/FICR


Pour survivre, les femmes et les enfants doivent mendier  auprès des  populations locales qui, malgré leurs revenus modestes, offrent généreusement quelques kilogrammes de riz et de poisson. « Nous survivons grâce à la générosité des populations  qui nous donnent au quotidien un peu de nourriture  pour nourrir  nos  enfants. »  confie  Adawiya  Ali Fadel, une  mère de famille  centrafricaine. Mathieu Ngah/FICR




Selon la Croix-Rouge Camerounaise,  environ 9.000 réfugiés sont actuellement dans les villages frontaliers. Ils dorment pour la plupart  sans toit, exposés au froid rude à cette période  de l’année et  aux  piqûres  de moustiques. Mathieu Ngah/FICR




La Fédération Internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant Rouge a émis  en Septembre 2013, un appel d’urgence  qui a permis à la Croix-Rouge Camerounaise d’assister 3,200  réfugiés centrafricains à  Guiwa Yangamo et Bétaré-Oya à travers la distribution de produits non alimentaires,  le soutien psychosocial et  l’accès à l’eau potable et l’assainissement. Mathieu Ngah/FICR


La Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge constitue, avec ses 190 Sociétés nationales membres, le plus vaste réseau humanitaire du monde. En tant que membres du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, nous sommes guidés dans notre travail par sept Principes fondamentaux: humanité, impartialité, neutralité, indépendance, volontariat, unité et universalité.