IFRC


Situation critique pour les réfugiés chassés par les troubles en République centrafricaine

Publié: 28 mars 2013 14:21 CET

En raison des troubles persistants en République centrafricaine, des milliers de civils passent en République démocratique du Congo (RDC) voisine pour y chercher refuge. Depuis le renversement du gouvernement par les forces de Seleke dimanche 24 mars 2013, quelque 5000 personnes ont fui en RDC, s’ajoutant aux 22 100 réfugiés centrafricains qui les avaient précédés dans l’exil au cours de l’année écoulée.

La plupart se sont installés au nord-ouest du pays sur les rives de l’Oubangui, parce que la pêche leur fournit de quoi subsister et parce qu’ils ne veulent pas s’éloigner de leur pays.

«Ces gens sont cruellement démunis», rapporte Josuane Tene, coordinateur régional en charge de la gestion des crises à la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge  (FICR). «Ils en sont réduits au strict minimum pour ce qui concerne les articles ménagers et l’accès à l’eau potable, à la santé et à la nourriture. Pour le moment, ils survivent essentiellement grâce à la pêche.»

D’autres ont été accueillis par des membres de leurs familles qui sont déjà dans une situation de grande précarité.

La majorité des réfugiés seraient des enfants âgés de 2 à 14 ans. «Il semblerait que près de 2000 d’entre eux sont privés de tout soutien», note Josuane Tene. «Ces enfants ont été séparés de leurs parents pendant le conflit et la réunion des familles est un élément clé de l’appel d’urgence que nous venons de publier.»

L’exode vers la RDC risque de s’intensifier dans les jours à venir, compte tenu de l’incertitude qui prévaut en République centrafricaine. L’appel d’urgence de la FICR vise à recueillir 1 159 355 francs suisses pour permettre à la Croix-Rouge de la RDC de fournir une assistance à quelque 15 000 personnes pendant six mois. Les fonds collectés seront utilisés par les employés et les volontaires de la Croix-Rouge pour procurer aux réfugiés des secours matériels, des abris d’urgence, de l’eau et des services d’assainissement et de santé, ainsi que pour rassembler les familles séparées durant leur fuite hors de la République centrafricaine.




Communiqué de presse

La FICR lance un appel d’urgence afin d’assister le nombre croissant de réfugiés de République centrafricaine en République démocratique du Congo

Nairobi / Genève, 27 mars 2013 – La Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et d...

Carte


La Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge constitue, avec ses 190 Sociétés nationales membres, le plus vaste réseau humanitaire du monde. En tant que membres du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, nous sommes guidés dans notre travail par sept Principes fondamentaux: humanité, impartialité, neutralité, indépendance, volontariat, unité et universalité.