IFRC

Rencontre avec la ‘Famille Franz’, un groupe de volontaires de la Croix-Rouge Gabonaise

Publié: 3 février 2014 15:05 CET

Aminata Avomo Demba Diop, Croix-Rouge Gabonaise

Franz Reverdy est un jeune étudiant Gabonais. Il est devenu volontaire à la Croix-Rouge Gabonaise (CRG) depuis octobre 2012. Voici ses impressions sur le rôle et l’importance d’être un volontaire de la Croix -Rouge.

Pour Franz Reverdy, la décision de rejoindre la CRG était socialement motivée, car « après avoir vu les conditions de vie de nombreuses personnes dans le besoin et inspirées par le désir d’aider les autres, il me semblait normal de rejoindre le mouvement ». Après avoir reçu une formation en secourisme, il a ensuite été formé comme un pair-éducateur, puis comme agent de sécurité alimentaire. Aujourd'hui, il est le leader de la branche locale de la CRG de « Alibandeng-Ambowé- Charbonnages », située dans la 1ère subdivision de Libreville.

Pour lui, l’aide aux nécessiteux est un devoir qui ne peut être réalisé que dans une organisation crédible et sérieuse ; c’est la raison pour laquelle il a rejoint la CRG. La connaissance qu’il a acquise à travers diverses formations lui ont permis de participer à plusieurs activités menées par la CRG, y compris, l’assistance aux victimes des inondations, le lancement des campagnes de promotion de l’hygiène et de l’assainissement, ainsi que la prévention du VIH.

En tant que leader d’une branche de la CRG, Franz est une figure populaire parmi les volontaires. Selon lui , les volontaires constituent une grande famille connue sous le nom de « famille Franz »; une famille qui est toujours en contact. «Nous passons la plupart de notre temps à parler des activités que nous réalisons dans notre branche. Nous nous conseillons mutuellement et partageons beaucoup d’autres choses en commun ».

Sur le terrain, Franz et son équipe mènent des opérations de secours et aident les personnes vulnérables. En plus d’être un groupe de travail, les volontaires sont aussi une source d’idées pour le leadership de la CRG. «Les volontaires de la CRG occupent une place spéciale dans ma vie et même dans ma vie quotidienne», explique Franz. «Ils me guident et me soutiennent quand j’en ai besoin. Tous les volontaires de la CRG sont maintenant mes frères et sœurs ».

Il n'est pas facile d’aider les populations vulnérables . « Les réalités sur le terrain sont différentes de ce que nous apprenons au cours des sessions de formation » explique- t-il . «Parfois , elles sont beaucoup plus difficiles et complexes qu’on ne l’imaginait ».

Franz pense que l’éducation et la communication devraient être renforcées afin de rendre les gens plus réceptifs aux activités d'assistance initiées par la CRG. Dans la même foulée , Franz nous a dit que, « Le manque d’équipements de terrain paralyse souvent le travail des volontaires dans les zones insalubres et inaccessibles. Toutefois, je suis devenu volontaire parce que je voulais me rendre utile et faire ce dont j’ai envie. Quand ceux que j’aide me remercient, ils donnent un sens à mon engagement et à mes actions ».

Le volontariat est une occasion unique d’établir des relations, d’acquérir de nouvelles connaissances et de développer plus de confiance en soi. Franz ne ménage aucun effort pour encourager d’autres jeunes à devenir des ambassadeurs de la cause humanitaire.

A travers les paroles de Franz, le volontariat gagne en respectabilité. Et c’est l’altruisme et l’humanisme qui sont au cœur de l’action humanitaire, une bonne leçon à ne pas oublier.




Carte


La Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge constitue, avec ses 190 Sociétés nationales membres, le plus vaste réseau humanitaire du monde. En tant que membres du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, nous sommes guidés dans notre travail par sept Principes fondamentaux: humanité, impartialité, neutralité, indépendance, volontariat, unité et universalité.