IFRC


Les volontaires de la Croix -Rouge renforcent la lutte contre la rougeole et la polio au Nigéria

Publié: 3 février 2014 15:03 CET

Nwakpa O Nwakpa , Croix-Rouge Nigériane et David Fogden, FICR

La rougeole et la poliomyélite sont des maladies graves au Nigeria, en particulier chez les jeunes enfants qui sont souvent les plus vulnérables à contracter le virus hautement infectieux. Le Nigeria est l’un des trois pays dans le monde où la polio est encore endémique (Afghanistan et Pakistan sont les deux autres pays). Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS ), le Nigeria enregistre 96 pour cent de l’ensemble des cas de polio enregistrés dans le monde. Cependant, les chiffres sont en baisse, avec 53 cas signalés en 2013, contre 118 l’année précédente.

La rougeole infecte également des milliers d’enfants chaque année ; elle peut être mortelle si elle n’est pas traitée. Au Nigéria seulement, plus de 18’000 cas de rougeole ont été signalés en 2011 (selon l’OMS ), cependant, avec l'utilisation de vaccins sûrs et efficaces, ces deux « tueurs d’enfants» peuvent être évités. C’est un combat difficile car de nombreux parents résistent à la vaccination de leurs enfants en raison des idées fausses sur la nocivité des vaccins.

La Croix-Rouge Nigériane, a effectué sur une période de trois mois, une campagne de vaccination contre la rougeole et la polio, au cours duquel, 180’660 familles résidant à Abuja, ont reçu des messages de sensibilisation ainsi que sur l’importance de la vaccination alors que  360’543 enfants ont été vaccinés.

Trois jours avant le démarrage des campagnes, 1800 volontaires formés de la Croix-Rouge ont effectué des visites de porte-à-porte, dans le but de fournir aux familles ciblées, des informations standard sur l’objectif de la campagne de suivi de la rougeole, la tranche d’âge ciblée, les emplacements des points les plus proches de prestation de services, ainsi que les réactions attendues après avoir reçu les vaccinations.

Pendant les jours de campagne de vaccination contre la rougeole, les volontaires de la Croix- Rouge ont également assisté dans l’accueil des mères et des prestataires de soins amènant les enfants au niveau des postes de vaccination; ils ont aussi vérifié l’âge des enfants et procédé à l’enregistrement de ceux qui ont été vaccinés. «En cas de faible affluence, les volontaires effectuaient alors des visites supplémentaires ou de rappel dans les ménages, en s’assurant que les enfants ont été pris en charge au niveau des postes de vaccination les plus proches», souligne Joy Idara, chef adjoint aux services de santé et soins à la Croix-Rouge Nigériane.

«Nos volontaires ont également entrepris des visites de porte-à-porte à la fin de la campagne pour aider à identifier les enfants de moins de cinq ans qui n’avaient pas reçu la vaccination contre la rougeole ou la polio», explique Nwakpa O Nwakpa, Responsable de la communication à la Société Nationale . «Au cours de ces visites, 44’041 familles ont été visitées et 15’779 enfants ont été identifiés et orientés vers des hôpitaux et dispensaires publics pour un suivi adéquat et dans le but de recevoir les vaccins».

Les parents ont également été sensibilisés sur les modes de transmission de base de la poliomyélite et de la rougeole, ainsi que les moyens de prévention . «Notre objectif est d’atteindre 95 pour cent de couverture de vaccination contre la rougeole et la polio grâce à cette initiative, qui a été soutenue par la Croix-Rouge américaine, et réalisée en collaboration avec l’Agence de développement des soins de santé primaires du Nigéria» a ajouté Nwakpa.




Carte


La Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge constitue, avec ses 190 Sociétés nationales membres, le plus vaste réseau humanitaire du monde. En tant que membres du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, nous sommes guidés dans notre travail par sept Principes fondamentaux: humanité, impartialité, neutralité, indépendance, volontariat, unité et universalité.