IFRC


En l’espace de cinq ans, les communautés Haïtiennes sont mieux logées

Publié: 8 janvier 2015 14:17 CET

 Gennike Mayers, FICR

"Je n’avais aucune connaissance dans le domaine de la maçonnerie, mais grâce à la Croix-Rouge, aujourd'hui, je sais comment poser des blocs, relier des barres d’armature en acier et prendre des mesures. Je ne suis pas un grand boss, mais je connais les règles de base," explique Gladys Joachim âgée de 38 ans, qui habite à Delmas 13, un des quartiers de Port-au-Prince, dans lequel la Croix-Rouge a mis en œuvre une approche de quartier intégré orientée vers la rénovation, la réhabilitation et la construction des maisons en plus de la réalisation des travaux d'infrastructure nécessaires.

Non seulement Gladys a appris certaines techniques de base de la construction, mais elle a été en mesure de les appliquer dans des projets de logement dans son quartier. "Je suis une étudiante et j'ai fait partie de l'équipe de mobilisation communautaire de Delmas 9 qui a reçu une formation avec la Croix-Rouge Haïtienne et la Croix-Rouge Française. La Croix-Rouge avait besoin de personnes  et j'étais  intéressée à aider ma communauté et à apprendre en même temps. "

Elle a partagé avec enthousiasme des anecdotes du programme de formation d'apprentis. "Ce fut une expérience très pratique, apprendre par la pratique au fur et mesure qu’on construisait une maison de deux étages. Les formateurs ont été très patients avec nous et ont fait en sorte que nous fassions de notre mieux car nous étions en train de construire  des maisons dans lesquelles des gens allaient vivre. Il relève de notre responsabilité de nous assurer que les personnes pouvaient y vivre en toute sécurité. "

Après l'expérience d'apprentissage de la Croix-Rouge et la réussite avec succès de ses examens pratiques, Gladys a été choisie pour construire une fosse septique. “ Il s’agissait vraiment d’une construction délicate à cause de sa localisation.  Il y avait beaucoup d’eau et de boue, donc j'ai dû trouver un moyen de contourner ce problème afin de pouvoir construire, mais lorsque j’ai terminé la construction le chef de chantier m'a félicité. Je suis tellement fière parce que les gens disaient que les femmes ne travaillent pas dans la construction, mais j’aime ce travail et je me sens à l'aise.

La vie a changé radicalement depuis Janvier 2010, quand le séisme a frappé Haïti, “le 12 Janvier 2010, je vivais à Delmas 17 mais ma maison a été détruite. Le tremblement de terre est passé pendant que j’étais  sur le point d'aller prendre mon bain. La maison est littéralement tombée sur moi. Huit personnes sont mortes dans cette maison mais par la grâce de Dieu, je suis sortie vivante. Mon fils a aussi survécu. Ceci m'a vraiment marqué, mais je n'ai jamais renoncé. J'ai jamais perdu espoir.”

Cinq années se sont écoulées et aussi douloureux que sont les souvenirs, Gladys appréhende l'avenir avec optimisme. “Lorsque j'ai n'ai eu nulle part où aller, aucun endroit pour vivre, la Croix-Rouge a construit une maison pour moi et m'a permis de participer dans différentes activités, dans l’enlèvement de décombres, la construction. Aujourd'hui, je vais à l'école et je veux toujours apprendre davantage afin que je puisse bâtir une vie meilleure pour moi et mon fils.”

Durant les cinq dernières années, la Croix-Rouge a offert des solutions de logement sûr et amélioré à plus de 44 000 familles.  Grâce à votre soutien, la Croix-Rouge a pu aider les plus vulnérables à trouver un endroit qu'ils peuvent appeler leur maison.




Carte


La Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge constitue, avec ses 190 Sociétés nationales membres, le plus vaste réseau humanitaire du monde. En tant que membres du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, nous sommes guidés dans notre travail par sept Principes fondamentaux: humanité, impartialité, neutralité, indépendance, volontariat, unité et universalité.