IFRC


La Croix-Rouge Haïtienne se prépare pour la saison cyclonique

Publié: 4 juin 2014 6:20 CET

Lorraine Taggart, FICR

Le 1er juin est le début officiel de la saison cyclonique. La situation géographique d'Haïti dans l’archipel antillais, la rend extrêmement vulnérable aux catastrophes naturelles, et surtout les cyclones. L'histoire nous enseigne que le manque de sensibilisation et de préparation nécessaire sont des points communs à toutes les grandes catastrophes provoquées par des cyclones. Par conséquent, il est essentiel que la préparation aux cyclones ait lieu à l'avance pour minimiser les dommages éventuels qui pourraient être provoqués. 

La Croix-Rouge Haïtienne, soutenue par ses partenaires du Mouvement de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge en Haïti, et financés par l'Office d’aide humanitaire de la Commission européenne (ECHO), travaille tout au long de l’année sur des activités de réduction des risques de désastre et préparation aux catastrophes tout en sensibilisant la population haïtienne autour des mesures à prendre pour rester en sécurité pendant la saison cyclonique 2014 . 

La Direction de Gestion des Catastrophes (DGC) de la Croix-Rouge Haïtienne, à travers son réseau de comités locaux, coordonne les activités de préparation aux catastrophes à base communautaire à travers le pays. Sous l’égide du programme «Kouri Di Vwazen» (courez et dites à votre voisin), qui vise à sensibiliser le public à la prévention des catastrophes, le principe est d’impliquer les communautés dans l’identification des risques propres à leur zone et d’identifier des membres de la communauté qui pourront mobiliser leurs voisins et intervenir en cas d’urgence. En ce moment, il y a 500 volontaires en réserve qui sont en mesure de répondre en cas de catastrophe.

Aux Nippes, dans le sud-ouest du pays, les volontaires de la Croix-Rouge Haïtienne soutenus par la Croix-Rouge Allemande mènent des séances de sensibilisation dans les écoles pour que les enfants et les enseignants soient conscients des menaces possibles dans leur communauté et comment réagir en conséquence. Les écoles participent également  à la mise en place des plans d'urgence pour l'évacuation des élèves et des enseignants dans le cas d'une catastrophe. Dans le Bas-Artibonite, la Croix-Rouge Française soutient la création d'équipes d'intervention communautaire qui ont été largement formés pour répondre immédiatement en cas de catastrophe. Ailleurs, à Léogâne, la Croix-Rouge Espagnole fournit  aux communautés des équipements de recherche et de sauvetage spécialisés ainsi qu’une formation sur l’utilisation de ces équipements en cas de catastrophe . 

"La Croix-Rouge Haïtienne, ainsi que ses bureaux régionaux, est en cours de mobilisation et utiliseront toutes ses capacités d'intervention en cas de cyclone. Les volontaires reçoivent également une formation supplémentaire afin d'assurer une réponse adéquate et efficace», déclare Chantal Pitaud, Coordonnatrice National de la Préparation et la Réduction des Risques de Catastrophes de la Croix-Rouge Haïtienne.

La Direction de la Gestion des Catastrophes de la Croix-Rouge Haïtienne prépare aussi des plans de contingence en prévision de la saison cyclonique. A ce titre, quinze points de stock pré-positionnés sont déjà en place dans les dix départements du pays qui permettront d’aider les familles affectées en cas d’urgence.  

La Direction de Gestion des Catastrophes prévoit de réactiver le réseau de communication qui existait autrefois via le réseau mobile Digicel pour assurer la communication entre les volontaires et le siège. Il est prévu aussi d’établir des téléphones satellites afin que la communication puisse être  accessible à tout moment. 

En 2012, le Cyclone Sandy a dévasté les provinces de l'Ouest, les Nippes, le Sud et Grande Anse provoquant des pertes considérables : 54 personnes ont perdu la vie, 20 personnes portées disparues et 21 blessés. En outre, 18 000 familles furent touchées avec 6790 personnes ayant à chercher refuge dans 66 abris d'urgence. Les préparatifs pour la saison cyclonique 2014 visent à assurer que ces tristes chiffres ne se répètent pas. 




Carte


La Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge constitue, avec ses 190 Sociétés nationales membres, le plus vaste réseau humanitaire du monde. En tant que membres du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, nous sommes guidés dans notre travail par sept Principes fondamentaux: humanité, impartialité, neutralité, indépendance, volontariat, unité et universalité.