La Croix-Rouge philippine et les jeunes partenaires pour la préparation communautaire aux catastrophes

Publié: 7 mai 2012 11:34 CET

Le 8 mai, Journée mondiale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, est placé cette année sous le thème «La jeunesse en action». A cette occasion, nous appelons les jeunes à agir dans l’un ou l’autre des trois domaines suivants: aider les communautés à se mieux préparer en prévision des catastrophes et autres situations d’urgence; améliorer l’accès aux soins de santé / contribuer à la prise de conscience des risques encourus par les personnels de santé dans les situations de conflits armés et autres urgences; bâtir une culture de non-violence et de paix.

Initiative de la jeunesse : replanter, s’adapter au changement climatique
Pour sensibiliser la jeunesse à l’environnement, la Croix-Rouge philippine (CRP) a mis sur pied un projet intitulé «Courir, planter et préserver la mangrove et notre environnement» qui vise à aider les jeunes à se préparer en prévision des conséquences négatives du changement climatique dans la province de Compostela Valley.

Le projet Mangrove : aider les communautés à se mieux préparer en prévision des catastrophes
En réaction au déclin de la mangrove, la plantation de palétuviers est encouragée en tant qu’activité de restauration pour protéger les bassins de pisciculture et les habitations contre les ravages des typhons. Dans la province de Compostela Valley, la CRP organise des ateliers destinés à restaurer et développer la mangrove locale pour préserver l’industrie piscicole et la nature, ainsi que pour transmettre aux membres de la communauté des notions et capacités de préparation et de riposte aux catastrophes. La participation des jeunes à ce processus est cruciale, car l’impulsion en vue du changement est ainsi donnée par les futurs leaders locaux.

• Durant le mois qui a suivi la mise en œuvre du projet en janvier 2012, sept réunions de sensibilisation à la réduction des risques ont été organisées dans les facultés et les écoles primaires du district de Pantukan, rassemblant près de 800 participants parmi lesquels une majorité d’étudiants, mais aussi des parents, des enseignants et du personnel administratif de l’université.
• Des activités de réduction des risques ont également été mises sur pied par le département de la jeunesse de la Croix-Rouge dans trois municipalités côtières: Maco, Mabini et Pantukan, ainsi qu’à Laak et Nabunturan. Elles ont touché au total treize écoles et plus de 5000 participants qui ont été informés sur des sujets comme la gestion de la mangrove, le projet «Courir, planter et préserver la mangrove et notre environnement», la réduction des risques de catastrophes, le droit international humanitaire, le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, les services de la Croix-Rouge philippine et le volontariat.
• Pour financer en partie le projet et marquer par la même occasion la Journée de la Terre qui sera célébrée le 22 avril 2012, on a organisé en outre une «Course pour l’Humanité» qui rassemblera des participants de la région de Davao et du pays tout entier, y compris des jeunes membres, sympathisants et volontaires de la Croix-Rouge.

Principaux résultats et perspectives d’avenir
Entre janvier et mars 2012, le projet a déjà abouti à des résultats non négligeables.

• Plus de 6000 personnes ont participé aux activités mises sur pied, contribuant aux efforts de restauration de la mangrove et acquérant de précieuses notions de préparation aux catastrophes.
• Au total, plus de 1000 palétuviers ont déjà été plantés et on espère atteindre le chiffre de 15 000 arbres d’ici la fin de l’année.
• La plantation d’arbres contribuera de manière vitale à la création et à la préservation de moyens de subsistance. Les bassins de pisciculture seront protégés, ce qui permettra d’accroître la production à longue échéance, et les graines des palétuviers plantés pourront à terme être commercialisées, procurant ainsi une source de revenus complémentaire.
• Le projet «Courir, planter et préserver la mangrove et notre environnement» a aussi amélioré parmi les jeunes membres, employés et volontaires de la CRP la perception des conséquences du changement climatique sur les zones de mangrove, les rendant ainsi plus confiants pour l’avenir.

Dans cette perspective, une réserve de mangrove et une pépinière de palétuviers seront créées avec des partenaires locaux afin de faciliter les efforts de réhabilitation. Ce projet devrait servir de modèle pour la réduction des risques et la préparation aux catastrophes parmi les villages et municipalités voisins. Une fois le projet arrivé à conclusion, les communautés participantes disposeront chacune d’au moins une équipe de volontaires Croix-Rouge formés aux premiers secours et à la préparation aux catastrophes, ce qui leur permettra de faire face plus efficacement aux situations d’urgence et de crise.

Carte

La Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge constitue, avec ses 189 Sociétés nationales membres, le plus vaste réseau humanitaire du monde. En tant que membres du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, nous sommes guidés dans notre travail par sept Principes fondamentaux: humanité, impartialité, neutralité, indépendance, volontariat, unité et universalité.