IFRC


Mobilisation des Sociétés nationales du Croissant-Rouge pendant le ramadan

Publié: 23 août 2012 11:43 CET

Le mois du ramadan est une période importante pour plus de 1,5 milliard d’habitants de la planète, raison pour laquelle il fait partie intégrante des programmes et de la culture de nombreuses Sociétés nationales du Croissant-Rouge.

A cette occasion, nous avons voulu montrer comment ces célébrations influent sur le travail des employés et des volontaires des Sociétés nationales en question et mettre en lumière quelques-unes des activités réalisées dans différents pays.

Qatar

M. Saleh Al Muhannadi, secrétaire général de la Société nationale, souligne qu’il s’agit d’une période non seulement de méditation, mais aussi d’empathie, de générosité, de compassion et de solidarité, ce qui est l’essence même de la mission humanitaire du Mouvement. «Bien qu’il soit un mois de réflexion et de repli sur soi-même, le ramadan est également une période durant laquelle familles et communautés resserrent leurs liens», observe-t-il. «Ainsi, la tradition veut que l’on rompe le jeûne quotidien après la prière de maghreb, qui a lieu juste après le coucher du soleil, en compagnie de proches ou de voisins. Cette collation est appelée iftar, soit littéralement déjeuner. De même, en guise de préparation au jeûne du lendemain, nous avons pour coutume de partager avec famille et amis un repas de fin de soirée appelé suhoor.»

S’agissant du travail, le secrétaire général explique que le Croissant-Rouge a ciblé trois groupes distincts pendant le ramadan. Les familles qataries en difficulté, les travailleurs migrants esseulés et le grand public. Un souk (marché) de ramadan a été mis en place pour permettre aux familles de vendre leurs produits et des allocations en espèces ont été versées pour faciliter leur participation. Pour les migrants éloignés de leurs foyers, une tente spéciale a été dressée auprès du bureau du Croissant-Rouge de Doha en vue de servir chaque soir jusqu’à 2500 iftar.

Chaque jour, des manifestations pour le grand public ont eu lieu à travers le souk – cours de premiers secours, séances de sensibilisation sur le diabète, cérémonie d’hommage aux volontaires du Croissant-Rouge, pour ne citer que quelques exemples.

M. Saleh Al Muhannadi insiste sur le fait que son organisation voulait toucher tous les segments de la population. «Pour nous, le ramadan est une occasion privilégiée pour rapprocher les gens, partager les traditions et susciter un esprit de communauté parmi des groupes variés», explique-t-il.

Par ailleurs, le Croissant-Rouge du Qatar a mis sur pied des distributions de nourriture dans dix-neuf autres pays au nombre desquels les Comores, le Soudan, le Yémen, la Chine, la Bosnie et la Macédoine.

Palestine

Le Croissant-Rouge palestinien a conduit tout au long du mois une série d’activités bénévoles en soutien aux pèlerins qui se rendaient au Dôme du Rocher et à la mosquée d’Al-Aqsa. Les volontaires se tenaient prêts à faire face aux conséquences de l’afflux massif de visiteurs autour des lieux saints en assurant notamment des services de premiers secours et d’évacuation des éventuels blessés vers les hôpitaux de Jérusalem.

Dans le secteur d’Al-Khalil, des volontaires ont été déployés pour faciliter l’accès à Al Haram al-Ibrahimi et pour perpétuer la tradition séculaire du «Musaharati» – une personne qui parcourt les rues avec un tambour afin de réveiller les citoyens pour les prières et pour le repas sohour.

«Notre mission consiste à épauler les gens qui font le ramadan. Quelques mots de gratitude et les prières nous suffisent pour accomplir notre tâche et redonner vie à cette antique cité», commentait Ismail Mehanna, un des volontaires mobilisés pour la circonstance.

Arabie saoudite

En Arabie saoudite, l’engagement a revêtu un caractère résolument régional. La Société nationale a en effet assuré des services d’assistance et de premiers secours aux quelque 2 millions de pèlerins qui ont visité les lieux saints de Makah et Madinah, tout en menant une campagne de soutien au bénéfice du peuple syrien.

Lancée le 1er août, celle-ci a déjà recueilli plus de 133,3 millions de dollars US grâce auxquels le Croissant-Rouge, en tant que membre du comité national de campagne, fournit une aide humanitaire sous forme de nourriture, médicaments, vêtements, tentes et couvertures aux milliers de Syriens qui ont cherché refuge en Jordanie.

Libye

Pour le Croissant-Rouge libyen, le ramadan est la période la plus active de l’année, avec près de deux fois plus de programmes qu’en temps ordinaire. Mohammed Qana, le coordinateur des volontaires et des jeunes de la section de Nalut, rapporte qu’en plus d’offrir l’iftar à quelque 4000 personnes, l’organisation a mis sur pied tout un éventail d’activités visant à resserrer les liens communautaires, y compris un tournoi de football et diverses manifestations culturelles.

Traditionnellement, la section de Bengazi organisait des distributions de vêtements neufs et usagés aux familles nécessiteuses. Récemment, elle a transformé ce programme en un ‘libre service’ où les gens peuvent choisir eux-mêmes les articles qui leur conviennent le mieux. «Il y a deux ans», explique Ziad Drissi, le superviseur du projet, «nous avons décidé de donner aux bénéficiaires la possibilité de sélectionner les vêtements les mieux adaptés à leur taille et à leurs goûts. Cette idée a été mise en application cette année et a reçu un accueil enthousiaste de la population.» L’organisation a même résolu d’assurer à de nombreuses familles un service de transport afin de leur permettre de se rendre au marché.

Tunisie

En Tunisie, la préparation a démarré bien avant le début du ramadan. Le Croissant-Rouge a mené une campagne de collecte de fonds pour financer ses activités pendant cette période et ses volontaires se sont employés à identifier à l’avance les familles qui avaient le plus besoin d’aide. Pendant le ramadan, l’organisation a offert chaque soir un repas à des centaines de personnes soit à son siège, soit à domicile pour ceux qui ne pouvaient pas se déplacer. Cette assistance se justifie entre autres par le fait que les prix tendent à augmenter et la viande à se raréfier pendant le ramadan, mettant à rude épreuve les ressources des plus démunis.

La Société nationale a également assuré des services de distribution d’eau, en particulier aux personnes âgées et aux jeunes enfants qui sont plus vulnérables à la chaleur estivale.




Carte


La Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge constitue, avec ses 190 Sociétés nationales membres, le plus vaste réseau humanitaire du monde. En tant que membres du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, nous sommes guidés dans notre travail par sept Principes fondamentaux: humanité, impartialité, neutralité, indépendance, volontariat, unité et universalité.