IFRC

Tuerie de Kauhajoki: la Croix-Rouge finlandaise assure un soutien psychologique d’urgence 

Publié: 24 septembre 2008 0:00 CET



La Croix-Rouge finlandaise a joué un rôle de premier plan dans le dispositif mis en place pour assister les personnes choquées par la récente tragédie qui a frappé la ville de Kauhajoki, à l’ouest de la Finlande, où un jeune homme a tué mardi 23 septembre en fin de matinée neuf élèves et un enseignant d’une école professionnelle locale. 

Des volontaires de la Société nationale ont été immédiatement dépêchés sur place afin d’offrir un soutien psychologique aux personnes présentes lors du massacre, notamment à quelque 200 étudiants évacués dans une école voisine. Tout au long de la journée, ils ont également assuré des services à la Maison de la jeunesse, dans le cadre de manifestations organisées par la paroisse et au siège de la Croix-Rouge locale. Durant la nuit, ils ont effectué des patrouilles à travers la ville. 

Une équipe de psychologues de la Croix-Rouge a en outre été détachée mercredi à Kauhajoki pour fournir jeudi et vendredi une aide spécialisée aux élèves des différents établissements scolaires. Depuis mardi après-midi, la Croix-Rouge finlandaise maintient aussi une permanence téléphonique. Ouverte à toutes les personnes choquées par la tragédie, elle est assurée par des volontaires spécialement formés ainsi que par des psychologues de métier. Dans la soirée de mardi, de nombreux parents et enseignants ont sollicité une assistance. La plupart souhaitaient obtenir des conseils sur la façon d’aborder la crise avec les jeunes. Mercredi matin, les volontaires avaient déjà reçu des centaines d’appels. 

Les leçons d’un récent passé 

La tuerie de Kauhajoki est survenue moins d’un an après une tragédie similaire qui avait frappé la ville de Jokela, dans le sud du pays. Anja Alila, qui coordonne les programmes de santé de la Croix-Rouge finlandaise, explique que la Société nationale a tiré quelques leçons de cette funeste expérience. Les procédures d’intervention ont été fluidifiées et l’organisation a mis en place diverses mesures grâce auxquelles elle est prête à réagir à tout moment à ce genre d’événement. 

“Cette fois, nous savions à quoi nous attendre et nous avions une idée du type d’assistance requise”, déclare Anja Alila. “Chacun sait ce qu’il a à faire dans une telle situation. Les responsabilités sont clairement établies et l’information circule très bien entre nos différents services”, ajoute-t-elle. 

Une des conditions requises pour une mobilisation rapide et efficace réside dans la disponibilité d’un nombre suffisant de volontaires qualifiés. Dans le cas de Kauhajoki, une soixantaine de volontaires formés aux premiers secours et au soutien psychologique ont pu être détachés rapidement des villes voisines. 

Une journée de deuil national a été déclarée en hommage aux victimes du massacre et les drapeaux ont été mis en berne à travers tout le pays. A Kauhajoki, les habitants ont déposé des bougies et des fleurs à l’extérieur de l’école frappée par la tragédie.




Carte


La Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge constitue, avec ses 190 Sociétés nationales membres, le plus vaste réseau humanitaire du monde. En tant que membres du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, nous sommes guidés dans notre travail par sept Principes fondamentaux: humanité, impartialité, neutralité, indépendance, volontariat, unité et universalité.