IFRC

Visite du secrétaire général de la FICR au Magen David Adom en Israël

Publié: 10 juillet 2012 23:36 CET

A l’occasion de sa première visite en Israël, le secrétaire général de la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR) Bekela Geleta a réaffirmé sa volonté de soutenir le Magen David Adom en Israël (MDA) et d’améliorer la collaboration entre les deux organisations.

«Dans l’exercice de son rôle d’auxiliaire du gouvernement opérant dans le respect de notre principe d’indépendance, le MDA compte parmi les Sociétés nationales les plus dynamiques que j’ai eu l’occasion d’approcher si l’on considère les services vitaux qu’il assure jour après jour aux personnes vulnérables», a affirmé le secrétaire général.

M. Geleta a toutefois exprimé sa profonde préoccupation concernant de récents échos de presse selon lesquels un rabbin lié au MDA aurait fait des déclarations portant gravement atteinte aux Principes fondamentaux du Mouvement. Il a pris bonne note de l’engagement du MDA à clarifier les choses et a déclaré qu’il veillerait à ce que la Société nationale prenne les mesures appropriées.

Un des principaux points de l’agenda de cette visite consistait dans le suivi du Mémorandum d’accord signé par le MDA et le Croissant-Rouge palestinien lors de l’admission des deux organisations au sein de la FICR. Dans le cadre d’une réunion avec des membres du gouvernement israélien, M. Geleta a reçu l’assurance que ce dernier apporterait tout son soutien au MDA dans ses efforts pour la mise en oeuvre complète dudit accord.

Le secrétaire général a par ailleurs rendu hommage à l’esprit d’innovation et au professionnalisme de l’organisation. A titre d’exemple, le MDA a mis en place des systèmes d’informatique et de logistique de pointe afin de garantir à ses services médicaux d’urgence un niveau d’excellence exceptionnel. Il administre en outre un réseau d’ambulances qui prend en charge environ 95% des interventions médicales d’urgence et près de 100% des services de transfusion sanguine du pays.

M. Geleta est convaincu que le développement futur du MDA – qui compte aujourd’hui 1500 employés et 12 000 volontaires d’origines très variées et qui joue un rôle croissant en matière de préparation aux catastrophes et de services humanitaires – pourrait être grandement stimulé par de solides partenariats. Il a insisté sur l’importance et le potentiel d’un renforcement du rôle d’auxiliaire des pouvoirs publics pour renforcer la capacité du MDA à assister des populations vulnérables dans d’autres parties du monde.

Il a également souligné la nécessité de favoriser l’engagement du MDA au sein du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge. L’expérience et les compétences que recèlent le MDA et d’autres Sociétés nationales dans la région et ailleurs pourraient être intégrées dans des programmes d’enseignement en partenariat avec des institutions universitaires et élargir les possibilités de coopération avec la Croix-Rouge et le Croissant-Rouge à travers toute la planète.

«Nous espérons promouvoir un partenariat plus étroit en offrant plus d’opportunités de collaboration directe entre des membres de la FICR et du MDA», a conclu Bekele Geleta.




Carte


La Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge constitue, avec ses 190 Sociétés nationales membres, le plus vaste réseau humanitaire du monde. En tant que membres du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, nous sommes guidés dans notre travail par sept Principes fondamentaux: humanité, impartialité, neutralité, indépendance, volontariat, unité et universalité.