IFRC


Construction de latrines à la frontière tunisienne

Publié: 9 mars 2011 18:29 CET

Katherine Roux en Tunisie

Lorsqu’on porte son regard vers l’horizon près de la frontière séparant la Libye et la Tunisie, on distingue un flot continu de personnes marchant entre le camp et le désert. Le panorama est superbe, mais la vision est parasitée par les odeurs.

Jusqu’à aujourd’hui, déféquer dans la nature était la seule option pour les milliers de personnes chassées de Libye par les troubles civils. Mais la FICR et le Croissant-Rouge tunisien viennent d’aménager une première série de 50 lieux d’aisance et prévoient d’en bâtir 400 de plus dans les semaines à venir. La structure et la conception de ces installations sont simples, efficaces et, plus important encore, flexibles.

Des habitants de Ben Guerdane, l’agglomération voisine, ont été embauchés pour aider à construire ces latrines. Ils ont creusé des tranchées et entassé des sacs de sable pour délimiter des cabinets individuels. Dans le contexte actuel, c’était sans doute une des meilleures solutions possibles. Au coeur du désert où s’étendent les camps, il n’y a pas de courant électrique et l’eau courante est une denrée rare.

“Ces toilettes ne sont certes pas très attrayantes, mais elles garantissent au moins aux gens un minimum d’intimité et de dignité, ce qui est très important”, commente Anne Sine Horstad, coordinatrice de la Croix-Rouge de Norvège en charge de l’eau et de l’assainissement pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord.

Une fois la fosse pleine, elle est recouverte de sable et le sol retrouve son aspect antérieur. Si nécessaire, le processus peut être facilement répété et les superstructures réutilisées.

Beaucoup de gens ont perdu tout ce qu’ils possédaient en fuyant la Libye. La Croix-Rouge et le Croissant-Rouge s’efforcent de faire en sorte qu’ils ne perdent pas du même coup leur dignité.




Carte


La Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge constitue, avec ses 190 Sociétés nationales membres, le plus vaste réseau humanitaire du monde. En tant que membres du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, nous sommes guidés dans notre travail par sept Principes fondamentaux: humanité, impartialité, neutralité, indépendance, volontariat, unité et universalité.