IFRC


Les volontaires du Croissant-Rouge tunisien, incarnations de l’esprit humanitaire

Publié: 10 mars 2011 15:59 CET

Katherine Roux en Tunisie

Quand les personnes chassées par la violence en Libye ont commencé à arriver en masse en Tunisie, le Croissant-Rouge a été une des premières organisations locales à réagir. Avec une soixantaine de volontaires mobilisés en permanence, il s’emploie depuis lors jour et nuit à répondre aux besoins les plus pressants des réfugiés.

Frida Farid est l’un de ces admirables volontaires. Agé de 25 ans, il est membre du Croissant-Rouge tunisien depuis 2005. Il a abandonné son emploi pour une semaine afin de travailler à la frontière. Arrivé jeudi 24 février, il est resté six jours durant à Ras Jdir pour assister les nouveaux arrivants.

“J’ai eu quelque difficulté à me libérer, car je suis responsable de la sécurité et notre entreprise traverse une période critique”, raconte-t-il. “Mais je possède les compétences et l’expérience requises pour la situation et je tenais absolument à me rendre utile ici.”

Farid a démarré sa mission comme assistant d’un médecin, mais, peu après, il a été désigné pour diriger un groupe de deux à six secouristes dont la tâche consistait à déterminer qui avait besoin d’une aide d’urgence et devait être transféré au poste médical avancé, et qui pouvait se contenter de soins plus rudimentaires. Les membres de l’équipe ont dû évacuer de nombreux patients sur des civières. Les journées étaient longues, commençant à 8 heures et s’achevant vers 23 heures chaque jour.

“J’allais souvent dans la zone séparant les deux lignes frontières – le no man’s land”, raconte Farid. “J’étais stressé parce que l’atmosphère était très tendue, mais, dès qu’ils voyaient les emblèmes de la croix et du croissant rouges, les gens se calmaient. Ils ont confiance dans le Croissant-Rouge tunisien.”

Le dévouement et l’abnégation de Farid illustrent parfaitement la vocation première de la FICR et de ses Sociétés membres et incarnent à merveille l’esprit humanitaire qui a permis d’aider les personnes déplacées et d’améliorer les conditions d’existence de tant d’individus.




Carte


La Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge constitue, avec ses 190 Sociétés nationales membres, le plus vaste réseau humanitaire du monde. En tant que membres du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, nous sommes guidés dans notre travail par sept Principes fondamentaux: humanité, impartialité, neutralité, indépendance, volontariat, unité et universalité.