IFRC

Rapport sur les catastrophes dans le monde 2012 - Migration forcées

La migration est un phénomène croissant qui touche pratiquement tous les pays du monde. De nombreux migrants quittent leur foyer de leur plein gré, en quête de perspectives économiques ou d’un mode de vie différent. Mais, pour d’autres, ce n’est pas un choix. De plus en plus de gens sont en effet forcés d’abandonner leur foyer et leur communauté pour des raisons variées telles qu’un conflit, la persécution, une catastrophe ou la misère. Le Rapport sur les catastrophes dans le monde 2012 se penche
sur leur sort.

Il y a plus de 72 millions de migrants forcés dans le monde. Environ 15 millions sont considérés comme des réfugiés par les Nations Unies et près d’un million d’autres sont des demandeurs d’asile. Quelque 26,4 millions de ces personnes ont été déplacées à l’intérieur de leur pays par un conflit, 15 millions d’autres ont dû abandonner leur foyer à cause d’une catastrophe et au moins autant à cause de projets de développement.

Le Rapport 2012 examine les causes multiples et complexes de la migration forcée. Il analyse l’impact souvent aggravant des politiques sur la vulnérabilité des personnes contraintes de quitter leur foyer et formule à l’attention des gouvernements, de la communauté internationale et des organisations humanitaires des recommandations sur les mesures qui peuvent être prises pour apporter des solutions viables et durables à un problème souvent considéré comme insoluble.



La Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge constitue, avec ses 190 Sociétés nationales membres, le plus vaste réseau humanitaire du monde. En tant que membres du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, nous sommes guidés dans notre travail par sept Principes fondamentaux: humanité, impartialité, neutralité, indépendance, volontariat, unité et universalité.