IFRC

Mohamed Babiker

À 10 ans, que pensiez-vous que vous feriez plus tard ?

Quand j’étais enfants, un de mes rêves était de devenir médecin pour pouvoir soigner les malades. Là où j’ai grandi, il n’y avait que peu de structures médicales, voire pas du tout. J’ai vu beaucoup de gens souffrir, y compris des membres de ma propre famille. Seules quelques équipes médicales mobiles venaient dans nos villages, irrégulièrement, parce qu’ils étaient difficiles à atteindre. 

Si l’on vous proposait de dîner avec quelqu’un, qui choisiriez-vous et pourquoi ?

J’aurais aimé dîner avec Henry Dunant pour le remercier pour sa magnifique vision, qui m’a permis d’entrer dans le Mouvement. J’aimerais lui demander ce qu’il pense de ce que nous faisons aujourd’hui. Et surtout, j’aimerais avoir son point de vue de fondateur du Mouvement sur ce que nous pouvons faire pour garder sa vision vivante, et sur la façon dont nous pouvons mener différentes actions humanitaires ensemble, selon une même stratégie, en parlant d’une seule voix. 

Expliquez-nous ce que vous faites à la Fédération. Quelle a été votre expérience la plus enrichissante ?

Je suis représentant régional pour le Golfe et chef de la délégation d’Amman. Je suis entré à la Fédération en 1998. Deux missions sont particulièrement mémorables pour moi. Quand j’étais en Inde avec l’équipe nationale d’intervention en cas de catastrophe, nous avions prépositionné des stocks au niveau national et au niveau des États, ce qui avait fait une grande différence en termes de capacité d’action locale. Mon affectation en Afghanistan en tant que coordinateur pour la Fédération pendant l’opération menée après le séisme de 1999 dans une situation de conflit a elle aussi été marquante. Je travaille actuellement avec des Sociétés nationales à la réalisation de la Stratégie 2020. Nous nous efforçons de nous compléter dans tous les domaines afin d’améliorer nos services humanitaires dans la région.


Profile

Représentant de la région du Golfe et Chef de délégation en Jordanie


La Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge constitue, avec ses 190 Sociétés nationales membres, le plus vaste réseau humanitaire du monde. En tant que membres du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, nous sommes guidés dans notre travail par sept Principes fondamentaux: humanité, impartialité, neutralité, indépendance, volontariat, unité et universalité.