IFRC

Narendra Singh

Comment et quand a commencé votre activité au sein du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge ?

Ma première fonction a été celle de chef d’équipe du projet Hébergement pour la Croix-Rouge canadienne en Indonésie, en 2008. J’étais basé à Nias, où l’équipe supervisait la construction de 2 100 abris pour les communautés frappées par la catastrophe.

Quel est votre rôle au Myanmar ?

Je suis venu pour la première fois au Myanmar en 2009 après le cyclone Nargis pour travailler en tant que délégué de la Fédération dans le domaine de l’hébergement. J’y suis revenu en 2012 pour assumer ma fonction actuelle de délégué Eau et assainissement de la Fédération. Mon rôle consiste principalement à superviser la création d’une unité spécialisée dans l’eau et l’assainissement à la Croix-Rouge du Myanmar. En étroite collaboration avec des collègues de cette Société nationale, nous avons élaboré une stratégie pour 2012-2015 qui est axée sur le renforcement de la capacité d’intervention en cas de catastrophe tout en soutenant des projets de développement à plus long terme. Cela marche bien. La Croix-Rouge du Myanmar soutient plusieurs programmes communautaires de grande ampleur en matière d’eau et d’assainissement tout en répondant aussi aux situations d’urgence, comme on en a connu avec le cyclone Giri et, plus récemment, dans l’État de Rakhine. Nous nous nous penchons aussi sur les domaines du développement des sections locales et de la création de revenus pour permettre la réalisation d’objectifs à long terme dans le domaine de l’eau et de l’assainissement.  

Qu’espérez-vous pour l’avenir ?

La Croix-Rouge du Myanmar a vraiment progressé et s’est développée depuis l’opération Nargis. C’est maintenant une Société nationale beaucoup plus forte dotée d’une meilleure infrastructure, de stocks d’urgence plus appropriés et, globalement, d’une plus grande capacité. J’espère que cette progression va se poursuivre au cours des mois et années à venir. En ce qui concerne le pays, nous voyons véritablement s’ouvrir plus de possibilités maintenant. Je pense que les investissements augmenteront et – on peut l’espérer – qu’il y aura plus d’emplois. J’aimerais voir ces possibilités s’ouvrir pour tous les habitants du Myanmar, en particulier ceux qui sont dans le besoin et les plus vulnérables. 


Profile

Narendra Singh, Délégué Eau et assainissement, Myanmar


La Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge constitue, avec ses 190 Sociétés nationales membres, le plus vaste réseau humanitaire du monde. En tant que membres du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, nous sommes guidés dans notre travail par sept Principes fondamentaux: humanité, impartialité, neutralité, indépendance, volontariat, unité et universalité.