IFRC


Neutralité

Afin de garder la confiance de tous, le Mouvement s'abstient de prendre part aux hostilités et, en tout temps, aux controverses d'ordre politique, racial, religieux et idéologique.


Analyse du Principe fondamental de Neutralité

Le texte sous le Principe fondamental de Neutralité inclut trois éléments :

  • le but d'agir en accord avec le Principe de Neutralité est de bénéficier de la confiance de tous. Implicitement, l'action conforme au Principe de Neutralité est également une condition pour l'efficacité opérationnelle, qui nécessite la confiance de tous dans de nombreux contextes, c'est-à-dire pas uniquement dans les conflits armés.
  • le Principe de Neutralité interdit à une composante du Mouvement de prendre part aux hostilités.
  • le Principe de Neutralité interdit au Mouvement de s'engager en tout temps dans des controverses d'ordre politique, racial, religieux et idéologique.

Conséquences du Principe fondamental de Neutralité

Les conséquences du Principe de Neutralité sont les suivantes :

  • la neutralité requiert de ne pas agir dans une manière qui faciliterait la conduite des hostilités par l'une des parties impliquées. Dans ce cadre, le rôle des Sociétés nationales en tant qu'auxiliaires des pouvoirs publics dans le domaine humanitaire quand elles assistent les services médicaux des forces armées, c'est-à-dire quand elles assument la fonction initiale des Sociétés nationales, ne doivent pas être perçues comme prenant part aux hostilités.
  • la neutralité inclut de nombreuses dimensions. Seuls les actes et la communication d'une Société nationale peuvent indiquer son respect du Principe de Neutralité. Ainsi, si une branche d'une Société nationale exprime de la sympathie pour un mouvement, une cause ou une personnalité politique, par exemple en permettant à cette dernière de tirer profit de sa qualité de membre de la Croix-Rouge ou du Croissant-Rouge dans un but électoral, de nombreux volontaires pourraient vouloir démissionner de la Société. Si un dispensaire géré par une Société nationale affiche également une affiliation religieuse dans un pays où il y a des affrontements entre plusieurs groupes religieux, des patients pourraient ne plus vouloir ou plus oser venir se faire soigner. En d'autres termes, la neutralité est un état d'esprit, une attitude qui doit guider chaque acte des composantes du Mouvement.
  • en raison de la nature des communications aujourd'hui, la violation du Principe de Neutralité par une composante du Mouvement peut facilement affecter l'image des autres composantes et, ainsi, leur capacité à travailler dans un contexte donné. Par conséquent, le Principe de Neutralité doit être compris dans une perspective universelle.
  • le cas où les représentants de l'une des composantes du Mouvement sont appelés comme témoins dans une procédure judiciaire relative à des violations du droit international humanitaire est un problème, puisque ceci peut affecter le travail futur du Mouvement : les volontaires et le personnel de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge pourraient perdre leur image de neutralité s'ils étaient appelés à témoigner dans un tel contexte. En 2001, le Conseil des Délégués a adopté une importante résolution sur ce sujet.

Liens

Le Mouvement de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge reçoit
le Prix international Conde de Barcelona
26 Novembre 2004


Neutral Red Cross keeps out Kiev’s big chill (En Anglais) 26 Novembre 2004



La Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge constitue, avec ses 190 Sociétés nationales membres, le plus vaste réseau humanitaire du monde. En tant que membres du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, nous sommes guidés dans notre travail par sept Principes fondamentaux: humanité, impartialité, neutralité, indépendance, volontariat, unité et universalité.