IFRC


Unité

Il ne peut y avoir qu’une seule Société de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge dans un même pays. Elle doit être ouverte à tous et étendre son action humanitaire au territoire entier.

Analyse du Principe fondamental d’Unité

Le texte sous le Principe fondamental d’Unité inclut trois aspects, également inclus dans les conditions de reconnaissance des Sociétés nationales par le CICR :

  • Il ne peut y avoir qu’une seule Société de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge dans un même pays.
  • La Société nationale doit être ouverte à tous.
  • La Société nationale doit étendre son action humanitaire au territoire entier.

Conséquences du Principe fondamental d’Unité

Les conséquences du Principe d’Unité sont assez faciles à analyser à partir du texte :

  • une Société nationale pourrait s’opposer à la création d’une autre Société de la Croix-Rouge ou du Croissant-Rouge dans son pays. Puisque les États ont accepté les Principes fondamentaux, ils ont l’obligation de garantir qu’aucune Société ne peut être créée sur son territoire si une Société nationale a déjà été reconnue.
  • une Société nationale doit permettre à l’ensemble de la population de devenir membre. Elle doit recruter ses membres dans tous les groupes ethniques, sociaux ou autres du pays, pour permettre une meilleure efficacité de son action. En tout cas, toute discrimination dans le recrutement de ses membres serait une violation du Principe d’Unité.
  • Une Société nationale doit être active dans toutes les parties du pays. Ceci ne signifie pas nécessairement que le niveau d’activité doit être le même partout : le Principe d’Impartialité peut très bien justifier que plus d’activités soient menées dans les parties du pays où les besoins sont les plus grands. Mais ce qu’interdit le Principe d’Unité est qu’une région soit exclue des activités de la Société nationale d’une manière discriminatoire (par exemple pour des raisons relatives à la religion, à l’ethnie, etc.).


La Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge constitue, avec ses 190 Sociétés nationales membres, le plus vaste réseau humanitaire du monde. En tant que membres du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, nous sommes guidés dans notre travail par sept Principes fondamentaux: humanité, impartialité, neutralité, indépendance, volontariat, unité et universalité.