Gouvernance de la FICR

La Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR) est une organisation mondiale composée de 192 Sociétés nationales membres. Notre gouvernance reflète ce réseau mondial afin de garantir que notre orientation stratégique est définie par nos membres, pour nos membres.

Les décisions relatives à l'orientation et à la politique de la FICR sont prises par nos organes directeurs, détaillés ci-dessous, qui fournissent également une structure pour la responsabilité et la conformité.

Le secrétariat de la FICR est responsable de la gestion quotidienne de la FICR et est dirigé par le Secrétaire général. Il se compose d'un siège à Genève, en Suisse, et de cinq bureaux régionaux ainsi que d'un certain nombre de bureaux sous-régionaux dans le monde entier.

Nos organes directeurs

President Francesco Rocca leads a session at the 22nd session of the IFRC General Assembly in 2019

L'assemblée générale

L'Assemblée générale est le plus haut organe de décision de la FICR et se réunit tous les deux ans. Elle est composée de représentants des 192 Sociétés nationales membres qui votent sur nos politiques et notre stratégie. Elle approuve un plan et un budget biennaux pour la FICR.

Members of the IFRC Governing Board gather for a meeting in Geneva in 2018

Le conseil d'administration

Le conseil d'administration gouverne la FICR entre les assemblées générales et se réunit deux fois par an. Il a le pouvoir de prendre certaines décisions telles que déterminées par la Constitution de la FICR et est responsable de la nomination du secrétaire général.

Red Cross and Red Crescent flags flying in the wind

Commissions et comités

La FICR a cinq commissions et comités constitutionnels qui donnent des conseils sur différents domaines de notre travail : Commission d'audit et des risques, Commission des finances, Commission de la jeunesse, Comité de conformité et de médiation et Comité des élections.

Advisory bodies to the Governing Board and the General Assembly

The Governing Board and the General Assembly may establish advisory bodies in order to support and enhance their work.  The respective governing body shall draw up the terms of reference of the relevant advisory body and establish the duration of their remit.