Facteurs aggravants : le changement climatique

L'impact du sous-développement, de l'urbanisation sauvage et du changement climatique fait partie de notre travail quotidien: les catastrophes constituent une préoccupation humanitaire et relative au développement. Un motif essentiel nous amenant à repenser le risque en matière de dangers comme partie intégrante du processus de développement provient de notre volonté de réaliser les objectifs exposés dans la Déclaration du Millénaire. La Déclaration présente un plan pour le développement humain supporté par 191 nations. Les huit Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) ont été convenus en 2000 et ont ensuite été détaillés en 18 buts et 48 indicateurs de progression. La plupart des objectifs ont pour date butoir 2015.

Les Objectifs du Millénaire pour le développement ont attiré l'attention sur les efforts de développement au niveau mondial; il y a cependant peu de raisons de se réjouir dans la mesure où la signature de la Déclaration du Millénaire engageait les gouvernements à réaliser ces objectifs. Or, alors que la pauvreté a diminué et que les indicateurs sociaux ont montré une amélioration, la plupart des pays n'atteindront pas les Objectifs du Millénaire pour le développement en 2015 et le fossé qui existe entre les riches et les pauvres continue de s'élargir. Récemment, les campagnes sur la pauvreté ont certes abouti à des jalons en matière de secours et d'exemption de dettes. Bien que cela soit positif, il en faut bien plus pour réaliser les Objectifs du Millénaire pour le développement. Ces efforts pour réduire la pauvreté sont essentiels à la réduction de la vulnérabilité et au renforcement de la résistance des communautés face aux catastrophes.

En savoir plus

Liens connexes utiles :