Tremblements de terre


 

Les tremblements de terre sont produits par des forces profondes dans l'intérieur de la terre. Une fissure soudaine dans les couches supérieures de la terre peut dans certaines occasions casser la surface. Cela produit une vibration du sol, qui peut, si elle est assez forte, entrainer le collapse d'immeubles et la destruction de vies et de propriétés.  

Les tremblements de terre frappent sans signes précurseurs et peuvent être destructeurs, mais, après un tremblement de terre important, les répliques peuvent être aussi fortes qu'un nouveau tremblement.

Les tremblements de terres se produisent généralement le long d'une faille entre deux plaques tectoniques:


Carte de  la tectonique des plaques (en anglais)

FAIRE CLICK ICI POUR ELARGIR LA CARTE

Les tremblements de terres sont souvent à l’origine de glissements de terrain ou de raz de marée. Des répliques de forte intensité continuent souvent de faire trembler la terre après la secousse principale, causant des dommages supplémentaires et augmentant le stress psychologique des sinistrés.

Quand des tremblements de terre se produisent, les volontaires des antennes locales des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge sont mieux armés pour effectuer les recherches et distribuer les secours que les équipes de secouristes étrangers qui arrivent généralement trop tard sur les lieux. La vie de nombreuses personnes grièvement blessées dépend parfois d’interventions chirurgicales qui doivent être menées dans un délai de 48 à 72 heures.

Après un tremblement de terre, la Fédération intervient en priorité pour apporter les premiers secours, fournir des abris et de l’eau salubre, pourvoir à l’assainissement, dispenser des soins de santé primaires et mettre en place des hôpitaux de campagne. Dans tous les cas, il faut prévoir un soutien psychologique et, éventuellement, mettre en place un dispositif pour rechercher les personnes disparues et regrouper les familles.

Mesurer les tremblements de terre

Les échelles d'intensité, comme la Mercalli modifiée ou la Rossi-Forel, mesurent la quantité de secouement dans un endroit précis. L'intensité dépend donc de la localisation. Souvent on parle des tremblements de terre en indiquant l'intensité maximale qu'ils produisent. 


Les échelles de magnitude  comme celle de Richter et de moment mesurent la taille des tremblement de terre et leur source. Ces mesures ne dépendent donc pas de l'endroit ou elles sont faites. Souvent, on reporte des petites différence de magnitude pour un tremblement de terre. Ceci est du au fait que la relation entre les mesures et la magnitude est complexe.

On observe les effets les plus dévastateurs quand la magnitude est égale ou supérieure à 6 et si l’épicentre du tremblement de terre est situé dans des zones à forte densité de population. Les tremblements de terre peuvent faire de nombreuses victimes et causer d’importants dégâts aux immeubles et aux infrastructures.

Comment prévenir

Vous ne pouvez pas éviter un tremblement de terre mais vous pouvez réduire les dommages potentiels:

  • Développement d'indicateurs d'alerte
  • Régulation de l'utilisation de la terre
  • Création de régulations
  • Relocalisation de communautés
  • Sensibilisation publique programmes éducatifs

Documents:

 Atténuation des risques non structurelsin English  |en español


Galerie de photos

Mai 2007 - Indonésie: Commémoration de Yogyakarta

Mars 2007 - Indonésie: Tremblement de terre de Nias - deux ans après

Juin 2006 - Indonésie: Tremblement de terre

Décembre 2005 - Pakistan: Tremblement de terre

Décembre 2004 - jusqu'à ce jour - L'opération tsunami

Décembre 2003 - Iran: Tremblement de terre

Mai 2003 - Algérie: Tremblement de terre