Équipes régionales d’intervention en cas de catastrophe (RDRT) ou Équipes régionales d’intervention (RIT)

Entièrement composées par des membres des Sociétés nationales de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, les équipes régionales d’intervention en cas de catastrophe (RDRT) sont un système peu coûteux de soutien régional à l’intervention en cas de catastrophe. L’objectif des RDRT consiste à promouvoir activement la constitution de capacités en gestion des catastrophes.

Une équipe RDRT est composée de volontaires ou de personnel de la Société nationale de la Croix-Rouge ou du Croissant-Rouge, habituellement des membres de leurs propres équipes d’intervention nationales, formées au travail en équipe et à l’assistance aux Sociétés nationales dans les pays voisins. Elles sont constituées d’un noyau de personnes avec des domaines de spécialisation dans divers secteurs, comme la santé, la logistique, l’eau et l’assainissement, ainsi que des généralistes dans le domaine des secours. La plupart sont très expérimentés en intervention en cas de catastrophe dans leur propre pays ainsi qu’à l’échelon régional.

Comment ça marche

Dans des régions géographiques définies, les membres des Sociétés nationales de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge sont formés ensemble, en équipe, pour être déployés dans un délai de 24 à 48 heures afin de soutenir les Sociétés nationales voisines dans l’intervention en situation de catastrophe. Ces régions peuvent être extrêmement étendues, comme l’Amérique centrale et les Caraïbes ou limitées à quelques pays qui partagent souvent la même langue et la même culture. L’initiative d’Équipe régionale d’intervention en cas de catastrophe a démarré en 1998 avec l’objectif d’utiliser efficacement les capacités existantes des Sociétés nationales au sein de chaque région.

Le programme de formation est normalisé et conçu de sorte que les équipes régionales soient à la fois en mesure de soutenir les équipes nationales d’intervention en cas de catastrophe et de travailler aux côtés des équipes internationales au besoin. La formation est organisée par les délégation régionales de la Fédération internationale, laquelle conserve une base de données des membres formés et, sur demande d’une Société nationale, les avertit et les déploie. Un équipement de terrain préalablement préparé, comprenant ordinateurs et éléments de télécommunications, est conservé à la délégation et déployé avec l’équipe.

Déploiements

Ces dernières années, des RDRT ont été déployées dans la plupart des régions sur une large gamme d’urgences de premier plan telles que le tsunami sud-asiatique en 2004, l’opération Sahel ainsi qu’au cours du tremblement de terre sud-asiatique en 2005. De même, des RDRT ont été déployées à l’occasion d’urgences moins visibles telles que l’inondation généralisée en Roumanie (2005-2006) et les apparitions de choléra en Angola (juin 2006.) La Fédération internationale a déployé des équipes RDRT aux côtés des Équipes d’évaluation et de coordination sur le terrain (FACT) internationales lors d’opérations d’intervention en cas de catastrophe majeures et pour réaliser des évaluations en cas de catastrophes à lent déclenchement, comme une sécheresse au niveau régional.

En 2005 et 2006, 181 membres de RDRT ont été déployés au cours de 18 différentes missions.

En savoir plus
 
Documents disponibles :