Red Cross airlift for victims of Congo volcano eruption is underway

Publié: 22 janvier 2002

Les deux premiers avions d'une opération de secours internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge pour les personnes chassées de leurs foyers par l'éruption, le 17 janvier, du volcan Nyiragongo, en République démocratique du Congo, ont atterri à Kigali. L'éruption a fait 45 morts et chassé des centaines de milliers d'habitants de la ville de Goma en direction du Rwanda voisin. Une trentaine d'autres personnes au moins ont été tuées le 21 janvier à la suite de l'explosion d'une station-service, provoquée par la lave incandescente.

Les deux avions, affrétés par la Croix-Rouge de Belgique et la Croix-Rouge néerlandaise, étaient chargés de couvertures et de tentes. Ils seront suivis plus tard aujourd'hui et demain par plusieurs autres, chargés de secours envoyés par les Croix-Rouge française, suisse, belge, finlandaise, américaine et espagnole.

Tous ces secours (qui comprennent également des fournitures médicales, des médicaments de base, des équipement pour la purification de l'eau et des jerricans) seront débarqués à Kigali, d'où ils seront acheminés par camions vers la région sinistrée. D'autres vols encore sont prévus dans les jours à venir. Des délégués internationaux, spécialistes de l'approvisionnement en eau et de l'assainissement ainsi que des experts en télécommunications et en logistique, seront à bord.

"Cette mobilisation rapide de ressources des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge a été engendrée par le premier mouvement de population hors de Goma et vers le Rwanda voisin, après l'éruption volcanique", observe Iain Logan, responsable des opérations au siège de la Fédération internationale à Genève. "En ce moment, des équipes conjointes de la Croix-Rouge rwandaise, de la Fédération et du CICR évaluent la situation et les besoins de la population, dont la majeure partie est maintenant rentrée à Goma. Il est vital que nous portions rapidement secours à ceux qui ont tout perdu, où qu'ils se trouvent. Ces ressources seront utilisées du mieux possible, et selon les conclusions de nos évaluations, coordonnées avec nos partenaires."

En République démocratique du Congo, le CICR coordonne l'assistance aux victimes de l'éruption volcanique, avec le soutien de la Croix-Rouge congolaise. Il leur fournit de l'eau ainsi qu'une assistance médicale et a réparé des systèmes d'adduction d'eau. Au Rwanda, mobilisés dès la première heure, les volontaires de la Croix-Rouge ont offert une assistance matérielle et des services de premiers secours à des sinistrés dans la ville de Gisenyi et aux alentours, ainsi que dans plusieurs camps d'accueil établis sur les routes de Ruhengeri, où 20.000 à 25.000 personnes ont trouvé refuge.

Le 18 janvier, la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge a lancé un appel d'un montant de 1,5 million de francs suisses. Elle travaille en étroite collaboration avec le CICR afin de fournir une assistance vitale aux victimes de l'éruption volcanique.

Pour tout complément d'information, ou pour des interviews, s'adresser à:

À Gisenyi : Siggi Soler,Andrei Neacsu, Délégués-information, Tél mobile : +250 0848 9203

À Genève :Marie-Françoise Borel, Attachée de Presse Tél.: + 41 22 730 4346 / + 41 79 416 3881

Insert contact details here

Carte