République démocratique du Congo : des cas de rougeole dangereusement à la hausse

Publié: 4 avril 2011
Photo: Tom Van Cakenberghe, onasia/IFRC, p-NPL0219

Des enfants encourent de grave risque de contracter la rougeole aujourd’hui en République démocratique du Congo (RDC) vu que l’épidémie se répand à nouveau avec implacable puissance.
 
Depuis le début de 2011, un total de 16 112 cas suspects de rougeole a été signalé avec un nombre de morts atteignant 106 enfants ─ dont 90 localisés dans la province de Katanga, selon les derniers chiffres fournis par les autorités sanitaires locales. La situation peut être exacerbée et réclamer encore plus de vies avec une nouvelle épidémie de choléra détectés autour et à Kisangani, au nord du pays.

La Fédération internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge et la Croix-Rouge américaine, qui a aidé à fonder un partenariat mondial public-privé contre la rougeole, lancent un appel urgent à des partenaires à tous les niveaux à travailler ensemble sous la direction des autorités compétentes de santé locaux pour lancer une réponse immédiate aux flambées d’épidémies qui se produisent.
 
La Croix-Rouge Croissant-Rouge loue les efforts déployés par des autorités et de Médecins Sans Frontières (MSF) pour sensibiliser la population et vacciner plus de 1,5 million d'enfants en réponse à la crise actuelle. Elle se prépare pour augmenter le nombre de ses volontaires qui seront impliqués dans la vaccination.
 
La République démocratique du Congo est aussi grande que l'Europe occidentale. Après le vestige d'années de conflits armés et l’état de délabrement des infrastructures de santé, ainsi que les mouvements massifs de population, des milliers d'enfants restent vulnérables à la rougeole faute de vaccin.
 
Par conséquent, les inégalités en termes de santé est un problème dans les zones rurales et éloignées de la RDC de par leur 'état de santé et l'accès limité aux soins de santé en comparaison avec les villes urbaines de la RDC. Par conséquent, la majorité de la population dans les zones rurales sont encore confrontés à des difficultés majeures pour accéder aux services de santé vu que les moyen de transport se font rares et/ou souvent inabordables.

« Le succès de campagnes de vaccination contre la rougeole dépend en grande partie de la mobilisation communautaire » a déclaré le Dr Alain Kapete, de la Croix-Rouge de la RDC. «Les volontaires de la Croix-Rouge feront  du porte-à-porte pour s'assurer que tous les enfants, surtout ceux dans les villages éloignés, sont inclus dans la campagne de vaccination. Nous avons besoin de vacciner autant d'enfants que possible pour empêcher la propagation du virus"

Plus récemment, en octobre et novembre 2010, la Croix-Rouge de la RDC a  mobilisé 1000 bénévoles pour les campagnes de vaccination contre le poliovirus sauvage. Ces campagnes ont également intégré le vaccin contre la rougeole dans certains districts. En outre, la Croix-Rouge locale a des activités en cours pour renforcer la vaccination de routine dans 65 zones de santé dans le cadre du consortium de la Société Civile, un groupe d’ONGs qui reçoivent un financement de l'Alliance GAVI.

« L'Initiative contre la rougeole a contribué avec succès à une réduction de 92 pour cent de la mortalité due à rougeole en Afrique entre 2000-2008 », a déclaré Kate Elder, une haute fonctionnaire de santé de la FICR, « Malheureusement, en raison d'une réduction du financement de ce partenariat très efficace, nos prochaines campagnes de vaccination contre la rougeole sont en péril. L’immunisation reste encore un chantier inachevé. »

En 2010, 28 pays d'Afrique sub-saharienne ont signalé des flambées de rougeole, avec plus de 1200 décès confirmés dus à la rougeole.
 
La rougeole est un virus très contagieux qui se transmet par contact avec une personne infectée par la toux et les éternuements, affectant principalement les enfants. Les symptômes comprennent une forte fièvre, des éruptions cutanées graves et de la toux et peut entraîner des complications comme la pneumonie, la malnutrition, déshydratation sévère, voire les infections oculaires qui peuvent conduire à la cécité. La rougeole tue chaque année environ 164 000 enfants, selon l'Initiative contre la rougeole.

Lancé en 2001, l'Initiative contre la rougeole menée par la Croix-Rouge américaine, la Fondation des Nations Unies, les Centers for Disease Control and Prevention, l'UNICEF et l'Organisation mondiale de la Santé apporte un soutien technique et financier aux gouvernements et aux communautés pour les campagnes de vaccination de masse et la surveillance des maladies dans le monde entier. L'Initiative a soutenu la vaccination de plus de 700 millions d'enfants contribuant ainsi  à réduire la mortalité rougeoleuse de 78 pour cent au niveau mondial (par rapport à 2000). Pour en savoir plus : www.measlesinitiative.org.

Lire le rapport de plaidoyer de la FICR, publié avec l'Alliance GAVI, Immunisation : un chantier inachevé.

Pour en savoir plus :

En République démocratique du Congo :
Nelly Tangua, Directrice communication, information et reporting, Tel. +243 999673168, nellymanou@yahoo.fr

A Yaoundé :
Emmanuel Atenga,  chargé de communications, Tel. +237 22 21 74 37, Mobile : +237 79 50 90 51; emmanuelatenga@yahoo.fr, Skype : emmanuel.atenga

A Johannesburg :
Faye Callaghan, responsable communications, Afrique, Tel. +27 71 895 2774, faye.callaghan@ifrc.org

À Genève :
Sadia Kaenzig, responsable communications publiques, Tel. +41 79 217 3386, sadia.kaenzig@ifrc.org  

Aux Etats-Unis :
Abi Weaver, responsable communications publiques, Croix-Rouge américaine, Tel. +1 202 303 5551, weaverab@usa.redcross.org

Carte