International Federation steps up efforts to meet needs of survivors

Publié: 16 janvier 2001

Les équipes de sauvetage de la Croix-Rouge continuent de rechercher d'éventuels rescapés du terrible tremblement de terre qui a frappé le Salvador samedi. Les recherches se concentrent maintenant autour de la ville de Comasagua, 28 kilomètres à l'Est de San Salvador. Comasagua, qui compte une population de 18,000 habitants, est coupée du monde par des glissements de terrain déclenchés par le tremblement de terre - on ne connait pas encore le nombre de maisons détruites.

Le bilan le plus récent se chiffre à 594 morts, plus de 1.200 disparus et près de 1.900 blessés. Environ 18.000 personnes ont été évacuées et plus de 25.000 habitations ont subi de lourds dommages. Déja, deux millions de francs suisses ont été recueillis en réponse à l'appel préliminaire lancé dimanche 14 janvier par la Fédération internationale. Une équipe de 33 délégués internationaux est présente sur le terrain, afin de soutenir l'opération de la Croix-Rouge de El Salvador, qui mobilise 1.000 personnes.

Les secouristes de la Société nationale ont déjà distribué des articles de première nécessité - notamment des couvertures, des ustensiles de cuisine, des articles d'hygiène et des bâches de plastique - à plus de 4.500 familles dans une trentaine de communautés. L'opération de secours s'élargit, avec une assistance de la Croix-Rouge de El Salvador à 46 abris temporaires gouvernementaux. La Société nationale travaille en coordination avec le Comité d'urgence national.

Des tentes collectives ont en outre été fournies à des hôpitaux endommagés, afin de mettre à l'abri les nombreuses personnes blessées lors du tremblement de terre. La Croix-Rouge a déployé dans le pays six équipes chargées d'évaluer les besoins des plus vulnérables parmi les rescapés. Les résultats de ces évaluations se refléteront dans un appel de fonds ultérieur, plus détaillé.

"Plus de 1.000 volontaires de la Croix-Rouge étaient à pied d'oeuvre dans les minutes qui ont suivi le séisme", rapporte Santiago Gil, directeur du département Amériques de la Fédération internationale. "Depuis samedi, ils travaillent 24 heures sur 24, de même que les services d'ambulances et de transfusion sanguine de la Société nationale. Et, bien que la fatigue commence à se faire sentir, les efforts se poursuivent sans fléchissement.

"Par ailleurs, les Sociétés nationales de Colombie, du Honduras, du Guatemala, du Mexique, d'Allemagne, de France, des États-Unis, du Canada, du Japon, d'Espagne et de Suisse ont toutes détaché des délégués sur le terrain afin d'aider la Croix-Rouge de El Salvador. Ils sont 33 en tout.

Pour tout complément d'information, ou pour des interviews, s'adresser à:

Denis McClean, Chef du service de presse, Genève Tél.: +41 22 730 4428
Mobile : +41 79 217 3357
Christopher Black, Attaché de presse, Genève Mobile : +41 79 416 3881

Carte