Red Cross teams save five from the rubble of new earthquake in El Salvador

Publié: 14 février 2001

Quelques minutes seulement après le nouveau tremblement de terre qui a frappé le Salvador le matin du 13 février, les équipes d'urgence de la Croix-Rouge étaient à pied d'oeuvre et ont réussi à tirer cinq personnes vivantes des décombres. La Croix-Rouge du Salvador et la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge secondent également le personnel de quatre hôpitaux qui ont été sérieusement endommagés, afin d'installer des salles de soins provisoires pour les patients rescapés.

D'une magnitude de 6,1 sur l'échelle de Richter, ce séisme aurait fait, selon les autorités locales, au moins 230 morts et plus de 1.500 blessés. L'épicentre était situé 30 kilomètres à l'est de San Salvador. Dans toute la région affectée, on a enregistré d'importants glissements de terrain et des réactions de panique parmi la population. Un mois auparavant, un violent tremblement de terre avait fait plus de 800 morts, 4.500 blessés et plus d'un demi-million de sans-abri.

Environ 300 volontaires de la Société nationale ont été mobilisés afin de fournir des services de premiers secours et d'aider à l'évacuation des sinistrés. Dans les heures qui ont suivi la catastrophe, les équipes de la Croix-Rouge ont prodigué des soins à 324 blessés. Elles ont également distribué des rouleaux de bâche en plastique ainsi que des toiles goudronnées et des couvertures. Huit équipes composées de membres de la Société nationale et de délégués de la Fédération internationale ont par ailleurs été dépêchées sur le terrain afin d'évaluer les dommages et les besoins.

"Les systèmes d'approvisionnement en eau de plusieurs agglomérations des départements de La Paz et de San Vincente ayant été sérieusement endommagés, l'une de nos priorités consiste à augmenter la distribution d'eau potable aux populations concernées", rapporte Iain Logan, responsable des opérations de la Fédération au Salvador.

Les régions les plus durement éprouvées sont les départements de San Vincente, de La Paz et de Cuscatlan, situés respectivement à 60 km à l'est, à 30 km au sud-est et à 28 km au nord-est de la capitale San Salvador. Les réseaux de télécommunication et d'électricité ont été rétablis à 90 pour 100. Des délégués de la Croix-Rouge américaine s'emploient à distribuer de l'eau et des couvertures à San Vincente, et des équipes médicales de la Croix-Rouge française et de la Croix-Rouge espagnole ont été déployées dans les départements de La Paz et de Cuscatlan.

La Fédération compte lancer un appel révisé pour le Salvador, afin de faire face aux besoins créés par cette nouvelle catastrophe, en matière d'abris, d'eau et d'assistance médicale. Le 24 janvier, la Fédération internationale avait lancé un appel de 5,4 millions de francs suisses.

Pour tout complément d'information, ou pour des interviews, s'adresser à:

Genève:
Andrei Neacsu, Attaché de presse, Tél.: +41 22 730 4296
Denis McClean, Chef du Service de Presse Tél.: +41 22 730 4428
Permanence Tél: +41 79 416 3881
San Salvador:
Iain Logan, Chef des opérationsc Tél: +50 3855 3841

Carte