Bangladesh: la F�d�ration Croix-Rouge et Croissant-Rouge multiplie par six le montant de son appel d�urgence

Publié: 27 novembre 2007

La Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge lance un appel de 24,5 millions de francs suisses (euro 15 millions / USD 22,2 millions) afin d’assurer une assistance  à long terme à plus de 1,2 million de personnes affectées par le cyclone Sidr.

Les fonds recueillis serviront à procurer à des familles et à des personnes sinistrées de neuf districts une aide combinant secours d’urgence, abris, services de santé, d’approvisionnement en eau et d’assainissement et un soutien pour faciliter le relèvement à moyen terme, ainsi qu’à financer des efforts de développement des capacités et de réduction des risques. S’agissant des besoins les plus pressants, l’appel prévoit de fournir aux bénéficiaires des matériaux pour l’aménagement d’abris, de la nourriture, des vêtements, de l’eau potable et des services médicaux.

L’élément de développement des capacités et de réduction des risques a pour objet d’aider la Société nationale et les communautés affectées à faire face à de futures catastrophes. Il s’agit d’une priorité pour le Croissant-Rouge du Bangladesh, dont le programme de préparation en prévision des cyclones a permis de sauver de nombreuses vies lors du récent passage dévastateur du cyclone Sidr. Il est vital pour l’avenir de consolider encore le rôle et les ressources de la Société nationale dans ce domaine.

Près de 500 000 habitations ayant été détruites, la fourniture d’abris sera une des principales composantes des efforts d’assistance à court et à long terme. Or, la Fédération internationale est l’agence responsable du dispositif des Nations unies en la matière.

“L’hiver étant imminent, les familles dont les maisons ont été détruites ont désespérément besoin de matériaux et d’un appui technique pour aménager des logements – un domaine dans lequel nous possédons une solide expérience”, note Graham Saunders, de la Fédération internationale. “Nous aidons les gens à aménager des abris durables et conformes aux besoins et aux usages locaux en privilégiant l’utilisation des matériaux disponibles sur place, y compris ceux récupérés dans les décombres des habitations”, explique-t-il.

Le dernier bilan en date du cyclone Sidr fait état de 2997 morts, plus de 34 508 blessés et plus de 1700 disparus. La catastrophe aurait affecté quelque six millions de personnes au total et totalement détruit près de 500 000 habitations dans 30 districts du sud-ouest du pays, tué des milliers d’animaux d’élevage et anéanti près de 700 000 hectares de cultures. Elle a également entraîné la contamination de nombreuses sources d’approvisionnement en eau.

Depuis le passage du cyclone, plus de 10 000 assortiments de secours familiaux ont été distribués, ainsi que 5100 bâches en plastique et 20 000 colis alimentaires d’urgence. Dix-huit équipes médicales mobiles ont assuré des services de premiers secours et de soins de santé primaires. Les sinistrés ont également reçu plus de 100 000 pastilles pour purifier l’eau et des dizaines de milliers de paquets de sels de réhydratation orale – et l’opération continue de monter en puissance.

Le 16 novembre, la Fédération internationale avait lancé un appel préliminaire de 4 millions de francs suisses (euro 2,4 millions / USD 3,6 millions) qui a été intégré dans l’appel révisé.

Carte