Tremblement de terre du Sichuan: appel d’urgence révisé pour financer le relèvement et la reconstruction

Publié: 21 novembre 2008

L’hiver étant imminent dans le sud-ouest de la Chine, ravagé par le terrible séisme du 12 mai dernier, la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge cherche à recueillir 70 millions de francs suisses supplémentaires (euro 46 millions/USD 58 millions) afin de répondre aux pressants besoins des sinistrés en matière de logement et de programmes intégrés de relèvement.

Cette somme vient s’ajouter aux 97 millions de francs suisses sollicités dans l’appel d’urgence publié en mai dernier, portant à 167 millions de francs suisses le coût total de l’assistance humanitaire mobilisée par l’organisation en faveur des communautés affectées du Sichuan.  

Les fonds collectés serviront à aider quelque 22 500 familles d’au moins trois agglomérations du comté de Mianzhu à reconstruire leurs maisons. Près de 90 pour 100 des habitations de cette région avaient été détruites par le tremblement de terre.

L’appel prévoit également la fourniture de 200 000 édredons supplémentaires aux rescapés vivant sous tente ou dans des abris temporaires. Environ 100 000 ont déjà été distribués, le reste suivra dans les meilleurs délais possibles.

Au total, près de 200 000 foyers devraient ainsi bénéficier d’un soutien vital étalé sur une période de 31 mois.

Le comté de Mianzhu est un terrain familier pour la Fédération internationale qui, aussitôt après la catastrophe, avait déployé dans le secteur trois unités d’intervention d’urgence chargées d’assurer des services d’approvisionnement en eau et d’assainissement à quelque 19 000 personnes, contribuant de la sorte à éviter des épidémies de maladies infectieuses.

« Les besoins des rescapés en matière de logement sont énormes », rapporte Carl Naucler, chef de la délégation de la Fédération internationale pour l’Asie de l’Est. « La crise financière mondiale constitue un élément aggravant de la crise, dans la mesure où la situation de l’emploi risque de devenir beaucoup plus difficile encore pour les populations sinistrées. »

C’est pourquoi les efforts de reconstruction seront assortis de programmes intégrés de relèvement qui comprendront un soutien à la restauration et au développement des moyens de subsistance à court et à moyen terme. Dans le cadre de ces mêmes programmes, la Croix-Rouge aidera les familles affectées à nettoyer les décombres de leurs maisons et à relancer leurs activités agricoles.

La Fédération internationale aidera en outre la Croix-Rouge chinoise à mettre en place des programmes communautaires de santé et de soutien psychosocial, à réparer l’infrastructure d’approvisionnement en eau et d’assainissement et à renforcer les dispositifs de prévention et de préparation en prévision de futures catastrophes .

Carte