Vague de froid au Tadjikistan : appel de la Fédération internationale pour aider des personnes âgées vulnérables à survivre

Publié: 6 mars 2008

Suite à une vague de froid exceptionnelle qui a mis dans une situation critique des milliers de personnes âgées vulnérables, la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge a lancé un appel d’urgence de plus de 560 000 francs suisses (euro 355 000/US$ 540 000) afin de soutenir les efforts d’assistance du Croissant-Rouge du Tadjikistan. Les fonds recueillis serviront à procurer, au cours des six prochains mois, de la nourriture, des articles d’hygiène et autres produits de première nécessité à plus de 5000 bénéficiaires, essentiellement des femmes chefs de famille et des personnes âgées isolées vivant dans les districts ruraux de Vakhdat et Rudaki.

Depuis le début janvier, le Tadjikistan subit le pire hiver des 25 dernières années, avec des températures moyennes de –15°C, soit dix degrés de moins que les normales saisonnières. D’abondantes chutes de neige et de fréquentes coupures d’électricité qui ont fait geler et éclater des conduites d’eau ont aggravé la situation. En outre, les réserves de vivres sont pratiquement épuisées et le gouvernement estime que quelque deux millions d’habitants auront besoin d’une aide alimentaire jusqu’à la fin de l’hiver. Selon l’équipe d’évaluation d’urgence et de coordination de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge déployée dans le pays, l’insécurité alimentaire se prolongera au moins jusqu’à la prochaine récolte prévue pour la mi-juillet.

« Les gens souffrent de la faim et du froid et leur santé se détériore. Les personnes âgées vivant seules sont particulièrement éprouvées », rapporte Christine South, coordinatrice des opérations au secrétariat de la Fédération internationale à Genève. « En temps normal, elles ont déjà du mal à survivre avec leurs retraites et ne peuvent pas se permettre d’acheter de la nourriture, du fuel ou des fourneaux. Bien que les températures aient un peu remonté et que l’alimentation en courant électrique tende à redevenir normale, il faudra du temps pour surmonter les effets de cette crise. Nous devons leur assurer une assistance pour les mois à venir. »

Au cours des dernières semaines, le Croissant-Rouge a distribué des thermos, des bougies, des lampes de poche, des édredons et des chaussettes à plus de 2100 personnes âgées de Douchanbé, Kurgan-Tube, Vakhdat et Somoniyon. Dès la mi-janvier, la Fédération internationale avait débloqué plus de 170 000 francs suisses de son Fonds d’urgence pour les secours en cas de catastrophe afin de soutenir l’opération de secours du Croissant-Rouge du Tadjikistan.

Le froid a par ailleurs causé de lourds dommages aux arbres fruitiers et autres cultures, les semences ont gelé et de nombreux animaux d’élevage ont péri ou sont tombés malades. Les habitants étant contraints de consommer de l’eau non traitée, on craint en outre des flambées de maladies infectieuses.

Les fonds recueillis grâce à l’appel permettront à la Société nationale de distribuer de la nourriture (farine de froment, huile de tournesol, haricots et sel), des comprimés pour purifier l’eau, des articles d’hygiène, des filtres à eau et des jerricans aux familles les plus vulnérables. Un grand nombre d’entre elles possédant de petites parcelles, elles recevront également des semences pour planter des pommes de terre, des carottes, des haricots et des oignons, ainsi que des engrais.

L’opération du Croissant-Rouge est planifiée et conduite en étroite coordination avec les autorités et avec d’autres organismes d’assistance, de manière à garantir une réponse optimale aux besoins alimentaires et matériels des bénéficiaires .

Carte