Inondations éclairs au Yémen: des milliers de familles dans une situation critique

Publié: 11 novembre 2008 0:00 CET



Des milliers de familles sont dans une situation critique suite aux inondations éclairs qui ont touché un tiers du Yémen à la fin du mois d'octobre. Les pluies torrentielles qui se sont abattues sur le sud-est et sud-ouest du pays ont fait environ 180 morts, détruit plus de 2000 maisons, ainsi que des routes et d'autres infrastructures, et provoqué le déplacement forcé de 20.000 à 25.000 personnes.

Les autorités craignent que le bilan n’augmente car de nombreuses personnes sont toujours portées disparues et les évaluations ne sont pas encore terminées. Le nombre de familles déplacées pourrait également être revu à la hausse.

Secours d’urgence

Des centaines de volontaires et membres du personnel du Croissant-Rouge du Yémen continuent de distribuer aux personnes sans abri les articles d’urgence de leurs propres stocks, notamment de la nourriture, de l’eau, des couvertures et des médicaments de base.

Les inondations ont emporté la terre arable dans certaines régions, rendant de nombreux champs impropres à la culture. Des milliers de têtes de bétail ont péri dans la catastrophe et de nombreuses récoltes, palmeraies et ruches ont été ravagées dans plusieurs districts, notamment Sah, Suna et Tarim, et la vallée de Hadramaut. Dans certaines régions, 70% des fermiers ont été touchés par les inondations.

La situation est particulièrement difficile pour les personnes qui sont hébergées temporairement dans les écoles et les mosquées. Elles seront bientôt contraintes de trouver refuge ailleurs du fait de la réouverture des écoles, alors que de nombreuses familles n’ont plus de maison.  

Appel d'urgence préliminaire

La Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge a lancé un appel d’urgence préliminaire de 1,7 million de francs suisses (1,2 millions d’euros /1,5 millions de dollars US) afin de soutenir l’opération de secours menée par le Croissant-Rouge du Yémen pour aider les familles les plus vulnérables.

Les fonds recueillis financeront, sur les 12 prochains mois, la distribution de nourriture, de couvertures, de literie, de produits de purification de l’eau, d’articles d'hygiène, et de matériel pour construire des abris provisoires à près de 5 000 personnes. Les rescapés auront également accès à des soins de santé de base et à un soutien psychologique.

« Des évaluations sont en cours et elles nous permettront de définir le type et l'étendue de l’aide qui devra être fournie à moyen et long terme aux personnes déplacées », explique Tenna Mengistu, représentant de la Fédération internationale au Yémen. « Mais il était important de lancer rapidement un appel afin de mobiliser plus de fonds et d'être en mesure de mieux assister les familles qui sont dans une situation précaire. Dès que nous aurons plus d'informations, nous réviserons probablement l'appel de manière à ce que les personnes sinistrées retrouvent des conditions de vie décentes. »

Coordination avec les partenaires

Le Croissant-Rouge du Yémen travaille en étroite collaboration avec les autorités yéménites et de nombreux partenaires parmi lesquels, la Fédération internationale, d'autres Sociétés nationales de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge qui ont rapidement dépêché sur place une assistance, ainsi que des Agences des Nations Unies telles que l’OMS, le HCR et l’UNICEF


Carte