Sociétés nationales et gouvernements

Le travail de la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR) est rendu possible en grande partie par les contributions des Sociétés nationales et de leurs gouvernements respectifs.

En tant qu'organisation de membres, l'objectif principal de la FICR est de servir ses 192 Sociétés nationales membres et de les aider à mener une action humanitaire locale efficace à tout moment.

Les Sociétés nationales sont également nos partenaires. Chaque Société nationale verse des contributions statutaires annuelles à la FICR pour soutenir notre mission et nos objectifs généraux. Le montant de ces contributions varie et est déterminé par une formule approuvée par l'Assemblée générale.

En outre, les Sociétés nationales peuvent verser des contributions volontaires et des dons à la FICR. Les contributions volontaires et les dons fournis par les Sociétés nationales et leurs gouvernements respectifs constituent notre principale source de revenus, représentant 86 % du financement global de la FICR en 2020.

Il est important de noter que les Sociétés nationales et les gouvernements fournissent la majorité des fonds à notre budget de ressources régulières - des fonds non affectés qui nous donnent la plus grande flexibilité financière - et aux appels d'urgence de la FICR [lien vers la page des appels].

Nous ne pourrions tout simplement pas mener à bien notre travail de grande envergure qui sauve des vies sans le soutien des Sociétés nationales et de leurs gouvernements. Et nous nous engageons fermement à être pour eux des partenaires fiables, appréciés et responsables à tout moment.

Pour en savoir plus, ou pour discuter d'un partenariat avec la FICR afin de soutenir notre travail, veuillez contacter notre département Partenariats et développement des ressources: prd.geneva@ifrc.org

Confiance, engagement, redevabilité

Un volontaire du Croissant-Rouge jordanien s'assied et discute avec une famille dans sa maison.

Un volontaire du Croissant-Rouge jordanien s'assied et discute avec une famille dans sa maison.

Photo: FICR

En tant que plus grand réseau humanitaire du monde, la FICR s'engage à être digne de confiance, engagée et responsable envers ses nombreuses et diverses parties prenantes.

Pour en savoir plus :

Groupe consultatif des donateurs (GCD)

Les membres du groupe consultatif des donateurs de la FICR effectuent une visite de terrain au Mozambique après le passage du cyclone Idai en 2019

Les membres du groupe consultatif des donateurs de la FICR effectuent une visite de terrain au Mozambique après le passage du cyclone Idai en 2019

Photo: FICR/Corrie Butler

En 2012, la FICR a créé le Groupe consultatif des donateurs, composé de représentants des gouvernements donateurs, des Sociétés nationales membres de ces mêmes pays et de l'Union européenne.

Pour devenir membre du GCD, la Société nationale et son gouvernement doivent verser plus de 10 millions de francs suisses à la FICR chaque année pendant au moins deux années consécutives.

Les objectifs du groupe consultatif des donateurs sont les suivants :

  • Offrir un forum de discussion stratégique et politique de haut niveau sur des questions mondiales, notamment l'aide humanitaire et au développement et les tendances des donateurs;
  • Aider la FICR à renforcer ses partenariats dans l'intérêt de tous les membres du Groupe consultatif des donateurs et de nos 192 Sociétés nationales;
  • Fournir des contributions stratégiques de haut niveau à la FICR sur la manière dont elle peut renforcer les opportunités de partenariat.

Membres et observateurs du GCD

Les membres du GCD pour 2021 sont : le Royaume-Uni, la Suède, la Suisse, les Pays-Bas, les États-Unis, le Japon, le Canada, la Norvège et l'Union européenne.

Le coprésident du GCD pour 2021 est l'Union européenne/Commission européenne (DG ECHO). Les observateurs du GCD pour 2021 sont l'Australie, l'Allemagne et l'Italie.