Les Sociétés Nationales

La Fédération Internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR) est composée de 192 Sociétés nationales, présentes dans presque tous les pays du monde. Leurs rôles diffèrent d'un pays à l'autre, mais elles sont toutes unies par nos Principes fondamentaux et œuvrent toutes pour le bien de l'humanité.

 

Les Sociétés nationales sont l'épine dorsale du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge. Chacune d'entre elles est constituée d'un réseau inégalé de volontaires et d'employés communautaires qui fournissent une grande variété de services.

Le rôle spécifique des Sociétés nationales et les services qu'elles fournissent varient d'un pays à l'autre. Cela est dû aux différents besoins des communautés, ainsi qu'aux différentes relations que les Sociétés nationales entretiennent avec leurs autorités respectives.

Les volontaires de la Société nationale sont souvent les premiers sur les lieux lorsqu'une catastrophe survient. Et ils restent actifs au sein des communautés touchées longtemps après le départ de tous les autres. Dans certains cas, les Sociétés nationales sont les seules organisations capables d'opérer dans des pays qui connaissent des catastrophes, des conflits ou un effondrement de leur tissu social.

Le rôle d'auxiliaire

Une équipe d'ambulanciers du Croissant-Rouge syrien déplace un patient sur un brancard dans la neige à Homs, vers une ambulance en attente.

Une équipe d'ambulanciers du Croissant-Rouge syrien déplace un patient sur un brancard dans la neige à Homs, vers une ambulance en attente.

Photo: Croissant-Rouge Cyrien/Abdulaziz Al-droubi

Les sociétés nationales de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge ne sont ni des institutions gouvernementales ni des organisations non gouvernementales (ONG) à part entière. Elles sont plutôt des auxiliaires des pouvoirs publics dans le domaine humanitaire.

Cela signifie qu'elles travaillent en partenariat avec les autorités publiques, sur la base des lois internationales et nationales. Chaque Société nationale convient avec les autorités de son pays des domaines dans lesquels elle soutient ou remplace les services humanitaires publics.

Les Sociétés nationales sont indépendantes en tout temps. Elles agissent de manière impartiale et neutre, sur la seule base des besoins. Elles doivent toujours travailler en conformité avec les Principes fondamentaux du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge.

En savoir plus sur le rôle d'auxiliaire.

Comment soutenons-nous nos Sociétés Nationales?

Développement des Sociétés Nationales

Nous aidons directement les Sociétés nationales à améliorer leurs programmes, leur responsabilité, leur leadership, leurs politiques et leurs systèmes. Nous encourageons le soutien et l'apprentissage entre pairs à travers notre réseau. Et nous soutenons la viabilité financière des membres afin qu'ils puissent continuer à fournir des services humanitaires efficaces à long terme.

Coordination et support en situation d'urgence

La coordination des membres est une obligation statutaire essentielle de la FICR. Lors de crises de grande ampleur et prolongées sur le temps, ou dans des contextes fragiles, la FICR peut coordonner la réponse stratégique et opérationnelle entre les Sociétés nationales. Cela permet d'accroître l'efficacité de notre réseau afin que nous puissions soutenir au mieux les communautés touchées.

Représentation et plaidoyer au niveau mondial

Au nom de ses membres et des communautés qu'elle sert, la FICR joue un rôle important en influençant la prise de décision mondiale sur les affaires humanitaires. Nous soutenons également les efforts des Sociétés nationales pour influencer les agendas humanitaires au niveau national. À tout moment, nous défendons la dignité et l'humanité des personnes.