Les réfugiés racontent leur propre histoire

Grâce au Plan d'aide social d'urgence (ESSN- Emergency Social Safety Net (ESSN)), nous encourageons les réfugiés syriens vivant en Türkiye à raconter leurs histoires sur les réalités et les problèmes qui leur tiennent à cœur. Cette page est consacrée à la présentation des histoires d'Ahmed, d'Asmaa, de Nour, d'Alaa, de Farouk, d'Abdurrezak, de Luai et de Malak dans leurs propres mots.

A propos du projet de Narration

Participants of the ESSN storytelling project gather together at a workshop to learn new communications and storytelling skills

Participants of the ESSN storytelling project gather together at a workshop to learn new communications and storytelling skills

Photo: The Everyday Projects

L'IFRC et le Croissant-Rouge turc travaillent avec des réfugiés qui sont passionnés à l'idée de raconter et de partager leurs histoires de différentes manières. Nous les aidons à acquérir les compétences, les connaissances et les outils nécessaires pour faire entendre leur voix de la manière qui les sied le mieux.

En partenariat avec The Everyday Projects, les conteurs reçoivent une formation pratique sur la photographie, la vidéographie, les médias sociaux et les meilleures pratiques en matière de narration.

Nous avons associé chaque conteur à un professionnel de premier plan dans ce domaine, qui le guide et l'aide à atteindre ses objectifs de communication et à améliorer ses techniques en matière de médias sociaux et de narration.

Des voix uniques, des histoires fortes

A la rencontre de nos conteurs

A portrait of Abdurrezak Attar, a photographer from Syria taking part in the ESSN Storytelling project

Abdurrezak Attar, Le photographe

A portrait of Ahmed Daho, a foodie traveller from Syria taking part in the ESSN Storytelling project

Ahmed Daho, le voyageur gastronome

A portrait of Alaa Hourani, a chef from Syria taking part in our ESSN storytelling project

Alaa Hourani, La Cheffe

A portrait of Asmaa Alsawaf, an advocate from Syria taking part in the ESSN Storytelling project

Asmaa Alsawaf, l'avocate

Farouk Akbik, a comedian from Syria taking part in the ESSN Storytelling project

Farouk Akbik, le comédien

A portrait of Luai Hamade, a young adventurer from Syria taking part in the ESSN storytelling project

Luai Hamade, le conteur aventurier

A portrait of Malak Hamami, an artist from Syria taking part in the ESSN storytelling project

Malak Hamami, l'artiste

A portrait of Nour Bakour, a history buff from Syria taking part in the ESSN storytelling project

Nour Bakour, le féru d'histoire

Pourquoi raconter des histoires est-il si important ?

Alaa and Farouk, two participants of the ESSN storytelling project, take part in a communications skills workshop and talk in depth about their preferred methods of storytelling

Alaa and Farouk, two participants of the ESSN storytelling project, take part in a communications skills workshop and talk in depth about their preferred methods of storytelling

Photo: The Everyday Projects

Cette initiative innovante est née de notre travail dans le cadre du Plan d'aide social d'urgence (ESSN), financé par l'Union européenne, qui fournit une aide en espèces à plus de 1,5 million de réfugiés en Türkiye. Ce programme vise à donner aux réfugiés la liberté et la dignité de choisir eux-mêmes comment se relever et reconstruire leur vie après avoir fui un conflit.

Nous avons la même possibilité de donner aux réfugiés que nous soutenons les moyens de faire entendre leur voix et de modifier la façon dont les médias et d'autres personnes les couvrent - en tant que personnes résilientes, passionnées et rêvant de l'avenir. Leurs voix sont également essentielles pour nous aider à mieux répondre en tant que secteur humanitaire et à apporter des changements politiques significatifs au niveau local et mondial sur les questions qui comptent.

Exposition photographique

  

Funded by the European Union logo

 

 

 

Cette page web couvre les activités d'aide humanitaire mises en œuvre avec l'aide financière de l'Union européenne. Les points de vue qui y sont exprimés ne doivent en aucun cas être considérés comme reflétant l'opinion officielle de l'Union européenne, et la Commission européenne n'est pas responsable de l'usage qui pourrait être fait des informations qu'elle contient.