Partenariat programmatique pilote

Le Partenariat programmatique pilote (PPP) est un partenariat novateur et ambitieux sur trois ans entre l'IFRC, un grand nombre de nos Sociétés nationales membres et l'Union européenne. Ensemble, nous aiderons les communautés du monde entier à réduire leurs risques et à mieux se préparer aux catastrophes et aux urgences sanitaires.

De quoi s'agit-il?

Ce partenariat entre le réseau de l'IFRC et la Direction générale de la protection civile  et des opérations d'aide humanitaire (DG ECHO) de la Commission européenne constitue un nouveau modèle d'action humanitaire.

Nos Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge du monde entier jouent déjà un rôle essentiel en aidant les communautés locales à se préparer, à réagir et à se remettre des catastrophes. Ce partenariat leur permettra de bénéficier d'un financement plus stratégique, plus souple, à plus long terme et plus prévisible, afin qu'elles puissent à leur tour fournir une aide humanitaire plus efficace.

C'est important parce que la COVID-19, les catastrophes climatiques et les conflits exposent les personnes vulnérables du monde entier à des risques encore plus grands et poussent davantage de personnes à quitter leur foyer.

Il ne suffit pas de répondre à ces crises croissantes. Pour protéger au mieux les communautés et les aider à résister aux crises futures, nous devons investir davantage dans la préparation locale, c'est-à-dire anticiper les catastrophes, réduire les risques et soutenir les populations avant qu'une urgence ne survienne. 

C'est ainsi que nous pourrons protéger au mieux la vie, les moyens de subsistance et le bien-être des populations à long terme.

La Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (IFRC) est ravie de s'engager dans ce partenariat qui reconnaît sa longue histoire de travail humanitaire fondé sur des principes et axé sur la communauté. Avec l'UE, notre action humanitaire locale aura une portée véritablement mondiale.

Regardez: L'IFRC et l'UE s'associent pour le bien des personnes vulnérables

Sur quoi le partenariat se concentrera-t-il ?

Khammouane Province, Laos, 2015Announcing warnings to the community. A member of the Village Disaster Protection Unit announces evacuation warnings during a Community Based Disaster Risk Reduction sim

Préparation aux catastrophes

Investir dans la préparation, permet de réduire les risques encourus par les populations et de prendre des mesures anticipatives pour aider les communautés à faire face à la situation avant qu'une urgence ne survienne.

A Ugandan Red Cross volunteer teaches his local community how to recognise signs of the ebola virus so they can alert local health authorities to take rapid action

Préparation aux épidémies et aux pandémies

Le PPP soutiendra les efforts communautaires de préparation aux épidémies et aux pandémies, car les volontaires et les réseaux locaux sont les mieux placés pour prévenir, détecter et répondre aux épidémies et autres risques sanitaires.

A Mexican Red Cross volunteer provides health assistance to a young boy travelling as part of a migrant caravan in November 2018

Soutenir les personnes en déplacement

Grâce au PPP, nous nous efforcerons de protéger la sécurité, la dignité et les droits des personnes en déplacement et de fournir une assistance humanitaire fondée sur des principes qui répondent à leurs besoins complexes.

A woman receives a cash grant of 15,000 rupees from the Nepal Red Cross, Danish Red Cross and British Red Cross following the earthquake in April 2015

Assistance en espèces et en bons

La dignité et le choix des personnes sont au cœur de ce partenariat. L'aide en espèces et en bons signifie que les personnes que nous soutenons peuvent choisir la meilleure façon de subvenir à leurs besoins et à ceux de leur famille.

Volunteers from the Bangladesh Red Crescent Society consult a group of women affected by flooding in Tangail in 2019 to understand what assistance they need and how best to design programmes to support them

Engagement communautaire et redevabilité

Nous traiterons les personnes que nous soutenons par le biais du PPP comme des partenaires dans notre travail. Nous les écouterons attentivement et répondrons à leurs besoins et à leurs souhaits à chaque étape du processus.

Quels pays le partenariat soutiendra-t-il ?

Un volontaire de la Croix-Rouge panaméenne effectue un contrôle social auprès des ménages de Bocas Del Toro qui ont été touchés par les inondations en juillet 2021. La Croix-Rouge a aidé de nombreuses familles à risque à évacuer vers des centres d'accueil avant le début des inondations, et a fourni à celles qui sont restées une assistance humanitaire de grande envergure.

Un volontaire de la Croix-Rouge panaméenne effectue un contrôle social auprès des ménages de Bocas Del Toro qui ont été touchés par les inondations en juillet 2021. La Croix-Rouge a aidé de nombreuses familles à risque à évacuer vers des centres d'accueil avant le début des inondations, et a fourni à celles qui sont restées une assistance humanitaire de grande envergure.

Photo: Croix-Rouge panaméenne

Pendant la phase de lancement du partenariat, nous soutiendrons initialement l'action humanitaire dans dix pays : le Burkina Faso, le Tchad, le Cameroun, le Mali, le Niger, le Yémen, le Salvador, le Guatemala, le Honduras et le Panama.

Sept Sociétés nationales de l'UE participeront à cette première phase : la Croix-Rouge belge, la Croix-Rouge danoise, la Croix-Rouge française, la Croix-Rouge allemande, la Croix-Rouge italienne, la Croix-Rouge luxembourgeoise et la Croix-Rouge espagnole.

En fonction de ce que nous aurons appris et réalisé collectivement au cours de la phase initiale, nous prévoyons d'étendre le partenariat à plus de 25 pays dans le monde et d'impliquer encore plus de Sociétés nationales de l'UE.

  

Funded by the European Union logo

 

 

 

This web page covers humanitarian aid activities implemented with the financial assistance of the European Union. The views expressed herein should not be taken, in any way, to reflect the official opinion of the European Union, and the European Commission is not responsible for any use that may be made of the information it contains.