Discours du Secrétaire général de l'IFRC lors du lancement du plan d'action exécutif " Alerte précoce pour tous ".

A Bangladesh Red Crescent Society volunteer uses a megaphone to communicate early warning and preparedness messages about an upcoming cyclone to his community.

Un volontaire du Croissant-Rouge du Bangladesh utilise un mégaphone pour communiquer à sa communauté des messages d'alerte précoce et de préparation à l'approche d'un cyclone.

Photo: IFRC/Yoshi Shimizu

Speaker

Le Secrétaire Général

Le Secrétaire général est le principal dirigeant de la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (IFRC). Il dirige le secrétariat et nos délégations dans le monde entier.

Discours prononcé lors de la table ronde de haut niveau du Secrétaire général des Nations unies pour le lancement du plan d'action exécutif sur les alertes précoces pour tous, qui a eu lieu pendant la COP27 à Sharm El Sheikh, en Égypte.

Excellences, Mesdames et Messieurs,

L'IFRC se félicite de l'engagement du Secrétaire général des Nations Unies sur les systèmes d'alerte précoce pour tous.

Au cours de la dernière décennie, certains des événements climatiques extrêmes les plus récents - et souvent prévisibles - ont été les plus meurtriers, coûteux et dévastateurs.

D'après notre expérience, nous savons que les alertes précoces ne peuvent fonctionner que si elles sont transformées en actions anticipées.

Ce message a été bien reçu par l'initiative « Alerte précoce pour tous.»

L'IFRC a contribué à 3 des 4 piliers du plan d'action exécutif de cette initiative et a pris la tête du pilier « Préparation à la réponse»

Nous remercions tout ceux qui ont participés à l'élaboration du plan d'action.

Il est maintenant temps de traduire ce plan en actions. Voici comment :

Premièrement : contribuer à créer un environnement favorable où les communautés locales et les organisations telles que nos sociétés nationales de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge sont véritablement habilitées à mener des actions locales. Leur pouvoir, grâce à leurs connaissances et à leur appropriation, peut véritablement transformer la réalisation des ambitions de l'alerte précoce et de l'action précoce. Ayez le courage de libérer ce pouvoir.

Deuxièmement : la clé du succès est le pouvoir du partenariat. Rassemblons et utilisons le meilleur de nos organisations pour mettre en œuvre le plan d'action.

Troisièmement, l'initiative "Alerte précoce pour tous" sera plus efficace si nous tirons parti de la puissance des plateformes de coordination et de collaboration existantes, telles que le Partenariat d'action précoce basée sur les risques et le Centre d'anticipation hébergés par l'IFRC, ainsi que le Centre d'excellence.

Enfin, il convient de mettre en place des mécanismes de financement ambitieux. Le changement ne viendra pas sans un investissement. Le Fonds d'urgence pour les réponses aux catastrophes de l'IFRC en est un bon exemple, car il permet de débloquer des fonds en amont des catastrophes afin de réduire leur impact humanitaire.

En fin de compte, notre succès collectif devrait être mesuré par les vies sauvées et les moyens de subsistance préservés.

Le réseau de l'IFRC se réjouit de collaborer étroitement avec l'OMM et d'autres partenaires à l'initiative "Alerte précoce pour tous".

Ensemble, faisons en sorte que les alertes précoces soient centrées sur les personnes, y compris celles qui se trouvent dans les zones les plus éloignées.

Je vous remercie

Discours connexes