Protection

External ID
81
Displaying 1 - 5 of 5
20/05/2022 | Communiqué

Rapport de l'IFRC : Les objectifs de réduction de la pauvreté, de travail décent et de réduction des inégalités, freinés par le COVID-19 en Amérique latine et dans les Caraïbes

Panama City, 20 Mai, 2022 - Les effets socio-économiques dévastateurs de la pandémie de COVID-19 ont mis en échec certains des principaux objectifs de développement durable (ODD) en Amérique latine et dans les Caraïbes. Il est peu probable que la région parvienne à mettre fin à la pauvreté, à assurer l'égalité des sexes, à promouvoir un travail décent et équitable et à réduire les inégalités au sein des pays et entre eux d'ici à la date butoir de 2030. C'est l'une des principales conclusions de "Readjusting the path towards equity", une étude récente de la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (IFRC). Le rapport confirme que la COVID-19 a augmenté le chômage, réduit le revenu des familles les plus pauvres, forcé plus d'un million d'enfants à quitter l'école, réduit la protection du travail et aggravé les inégalités et la violence basée sur le genre. Roger Alonso, chef de l'unité "Catastrophes, climat et crises" de l'IFRC dans les Amériques, a déclaré : "Cette étude nous aide à comprendre les effets à long terme de la pandémie de COVID-19 sur les revenus, l'accès à la nourriture et le bien-être des personnes les plus vulnérables. Les résultats soulignent le fait qu'un rétablissement social et économique complet prendra des années. Pour éviter des niveaux de vulnérabilité irréversibles, il est crucial de mettre en œuvre une reprise inclusive et équitable, qui anticipe également les effets des augmentations actuelles des prix des aliments et des carburants résultant du conflit en Ukraine." Selon le rapport, la perte de revenus des populations les plus pauvres a accru l'insécurité alimentaire, si bien que 60 millions de personnes ont souffert de la faim au cours de la première année de la pandémie. Cette même année, 23 millions de femmes ont été précipitées dans la pauvreté et, depuis lors, les cas de violence domestique et sexuelle et de traite des êtres humains ont augmenté. En outre, 10 % des emplois de la région ont été perdus pendant la pandémie, et 30 % d'entre eux n'ont pas encore été récupérés. Parallèlement, 51% de la population migrante interrogée par l'IFRC a déclaré avoir perdu son emploi et 53% de ceux qui l'ont conservé ont vu leurs revenus diminuer ou n'ont pas été payés. Cette analyse de l'IFRC est basée sur une analyse documentaire, des entretiens avec des experts et des représentants d'organisations internationales, ainsi que sur 1 825 enquêtes menées en Argentine, au Guatemala, au Honduras, au Panama et au Venezuela. Daniela Funez, co-auteur du rapport et responsable du rétablissement des moyens de subsistance de l'IFRC dans les Amériques, a déclaré : ''Être à l'écoute des communautés que nous servons est une priorité pour le réseau de la Croix-Rouge. C'est ce qui nous permet de connaître leurs besoins en profondeur et, dans ce cas, les données qu'elles nous ont fournies confirment les projections faites par les agences internationales concernant les effets du COVID-19 sur les ODD''. Pour faire face aux effets socio-économiques de la pandémie, l'IFRC suggère d'accorder une attention prioritaire aux groupes les plus vulnérables, d'intégrer une approche de genre dans l'action humanitaire et de contribuer à réduire les effets du changement climatique. Elle appelle également à une augmentation des investissements dans la vaccination, la protection et la protection des moyens de subsistance, une question essentielle pour combler le déficit de financement de 60% nécessaire pour continuer à répondre aux effets à moyen et long terme de COVID-19. Pour plus d'informations: A Bogota:David Quijano +57 310 5592559,[email protected] Au Panama:Susana Arroyo Barrantes,[email protected]

Lire plus
13/05/2022 | Communiqué

La Croix-Rouge étend son soutien aux familles séparées par la violence et le conflit

Budapest/Genève, 13 Mai 2022 – À l'approche de la Journée internationale des familles, le 15 mai, le Mouvement de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge étend ses services de réunification familiale par une nouvelle initiative. Le projet REPAIR (Reunification Pathways for Integration) est cofinancé par le Fonds européen Asile, Migration Intégration (FAMI). Il permet un regroupement familial sûr et légal dans l'UE en aidant les bénéficiaires d'une protection internationale et les membres de leur famille avant, pendant et après leur arrivée. Le projet, d'une durée de trois ans, est piloté par la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (IFRC) en partenariat avec les Croix-Rouge autrichienne, britannique, française et slovène et le Comité international de la Croix-Rouge (CICR). Les Sociétés nationales de la Croix-Rouge de ces quatre pays renforcent leur soutien en proposant une série de services, notamment des conseils, une aide sur la procédure d'obtention de visa, des sessions d'orientation socioculturelle, un soutien psychosocial et des cours de langue. Elles fournissent également un soutien à l'intégration pour aider les membres de la famille à renouer les liens après une longue période de séparation. S'appuyant sur le travail de longue date du Mouvement de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge avec les migrants et les réfugiés, le projet vise à améliorer et à élargir la prestation de services actuelle par le développement de nouveaux outils et approches, qui seront également partagés avec les principales parties prenantes. Les activités du programme contribueront à l'amélioration du parcours de réunification familiale pour les communautés affectées et à un réseau renforcé d'agences en Europe et au-delà. La directrice régionale de l'IFRC pour l'Europe, Birgitte Ebbesen, a déclaré que le droit à la vie familiale doit être respecté, quelle que soit l'origine des personnes : "Qu'elles viennent d'Ukraine, de Syrie, d'Afghanistan ou de Somalie, les personnes qui fuient la violence et les persécutions sont souvent séparées des membres de leur famille, ce qui peut avoir des conséquences dévastatrices sur leur bien-être. Sans leurs proches, elles ne sont pas en mesure de reprendre une vie normale. Le regroupement familial est essentiel". Le projet s'appuie sur le rétablissement des liens familiaux (RLF), un mandat clé du Mouvement de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, qui consiste à mener des activités visant à prévenir la séparation et la disparition, à rechercher les personnes disparues, à rétablir et à maintenir le contact entre les membres de la famille et à clarifier le sort des personnes portées disparues. Le regroupement familial est l'une des voies sûres et légales de protection vers l'Europe, mais les familles sont confrontées à de nombreux défis en raison de la complexité du cadre juridique et des obstacles pratiques. Réunir les bénéficiaires d'une protection internationale et leurs proches se transforme souvent en un processus long et peu sûr. Le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge appelle à une approche plus globale, axée sur la protection, qui soit sûre, inclusive et qui apporte le soutien nécessaire aux familles à chaque étape du processus. La préparation des autorités locales et des communautés d'accueil à l'arrivée devrait également faire partie intégrante de l'action. "Un processus de réunification familiale équitable et rapide garantit la dignité et permet d'éviter que des familles désespérées n'entreprennent des voyages dangereux pour rejoindre leurs proches, ce qui entraîne souvent des décès tragiques et des personnes disparues en cours de route. Nous n'aidons pas seulement les gens, nous sauvons des vies", a ajouté Mme Ebbesen. Pour plus d'informations, veuillez contacter: ABudapest: Nora Peter, +36 70 265 4020, [email protected]

Lire plus
23/06/2021 | Page de base

Inclusion, protection et engagement

À la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge ( IFRC ), nous croyons que la diversité est un fait, l'inclusion est un acte. À travers l'ensemble de notre travail, nous visons à protéger et à promouvoir un changement positif pour l'humanité, sur la base de nos valeurs humanitaires et de nos Principes fondamentaux.

Lire plus
19/07/2021 | Page de base

Protection, Genre et Inclusion (PGI)

Pour que l'IFRC reste fidèle à ses principes, nous devons nous assurer que nous atteignons toutes les personnes efficacement et de manière non discriminatoire et équitable. Notre travail doit garantir la dignité, l'accès, la participation et la sécurité de toutes les personnes touchées par les catastrophes et les crises.

Lire plus
02/07/2021 | Page de base

Faire le bien

La Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (IFRC) est profondément engagée à créer un environnement sûr, respectueux et digne pour les communautés qu'elle sert et pour tous ses volontaires et employés.

Lire plus